International › APA

12 morts sur les routes mauritaniennes en deux jours

Une douzaine de passagers ont trouvé la mort dans des accidents de la route sur plusieurs axes routiers en Mauritanie entre vendredi et samedi, a-t-on appris dimanche de sources sécuritaires et médicales concordantes.

La seule journée du samedi a été marquée par deux accidents ayant fait respectivement 8 et 1 morts dans les environs de la ville de Boutilimitt, quelque 160 kilomètres au sud-est de Nouakchott.

Un grand nombre de blessés, dont certains graves ont été également déplorés dans ces deux accidents.

La veille, vendredi, une personne a été tuée dans un véhicule léger sur lequel est tombé un camion portant un container sur l’axe Nouakchott – Nouadhibou alors qu’une autre a trouvé la mort dans la collision de deux véhicules au nord de Nouakchott.

Un 12éme mort a été signalé le même jour sur la route de l’aéroport à Nouakchott.


La plupart des accidents sont dus au mauvais état des routes, notamment la fréquence de nids de poules profonds au milieu de l’asphalte et de langues dunaires élevées couvrant des parties de la route.

Une grogne de plus en plus intense est perceptible au sein de l’opinion publique qui exige du gouvernement des mesures tranchées pour accroitre la sécurité routière.

Mais les autorités soutiennent que la responsabilité incombe, en grande partie, aux usagers qui roulent à des vitesses excessives et violent souvent les lois régissant la circulation routière.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut