International › APA

2018, une année record pour le marché financier camerounais

Le marché financier du Cameroun, souvent qualifié d’engourdi par les observateurs, aura battu tous les records en 2018 en matière d’animation pour les investisseurs et les émetteurs, a constaté APA à la lecture des opérations résumées vendredi dans son bulletin d’information par la Commission y dédiée (CMF).La 7ème et dernière opération en date, sur ledit marché, est le visa accordé le 19 novembre pour un appel public à l’épargne à Alios Finance, un établissement financier en activité dans le pays depuis 59 ans et qui, du 20 novembre au 11 décembre 2018, compte lever 8 milliards FCFA.

Quelques semaines plus tôt, c’est la Société métropolitaine d’investissement de Douala (SMID), sous la houlette de la communauté urbaine de la métropole économique, qui collectait 5,414 milliards FCFA, représentant un peu plus de 50% des 10 milliards FCFA initialement visés dans le cadre d’un appel public à l’épargne.

Après s’être néanmoins constituée, l’objectif final de cette entité est de mobiliser à terme 1400 milliards FCFA destinés à la réalisation d’infrastructures communautaires.

D’autres opérations, lancées par Financia Capital (6 milliards FCFA, placement privé), Total Cameroun SA (plan épargne groupe-actionnariat), Oragroup (30 milliards FCFA, placement privé) et Alios (8 milliards FCFA, appel public à l’épargne), ont permis d’animer ce marché national.


Quant à «ECMR 56% net 2018-2023», emprunt obligataire de 150 milliards FCFA lancé par le gouvernement entre le 26 octobre et le 9 octobre, il a enregistré un taux de souscription de l’ordre de 138%, soit des propositions de 207 milliards FCFA dans lesquelles l’État a de nouveau sollicité et obtenu une allocation de 50 milliards FCFA.

Le Cameroun, en occupant la 17ème place, a récemment fait son entrée dans le «Top 20» du Forum des marchés financiers africains.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut