International › APA

400. 000 euros de la France pour l’université de Nouakchott

L’université de Nouakchott Al Aasriya a reçu de la France une subvention financière de 400.000 euros, destinée à un projet pilote d’accompagnement de la structuration de la recherche au sein de l’établissement.S’étalant sur deux ans, ce projet compte deux composantes : l’incubation d’un laboratoire de recherche sur la thématique transversale « environnement, santé et société » mais aussi l’appui à la structuration et la valorisation de la recherche.

Il s’agit notamment d’arrimer cette structure aux standards internationaux et d’accompagner les jeunes chercheurs dans le processus de valorisation de leurs projets de recherche.

Le projet bénéficiera à 13 unités de recherche et plus de 100 enseignants chercheurs, doctorants et étudiants de Master 2 à l’université de Nouakchott Al Aasriya.

La remise de la subvention a fait l’objet d’une cérémonie rehaussée par la présence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la communication mauritanien, Sidi Ould Salem, et du chargé d’affaires de l’ambassade de France à Nouakchott, Benoît Combourieu.


S’exprimant à cette occasion, le ministre a souligné que l’enseignement supérieur et la recherche scientifique constituent la locomotive du développement économique, social et culturel du pays.

Ces deux sous-secteurs, a-t-il relevé, se situent au cœur de la stratégie du département, avec pour objectif de rehausser leur niveau aux plans qualitatif et quantitatif.

Le responsable mauritanien a fait état de l’ouverture récente de trois écoles de doctorat à l’université avec un effectif de plus de 200 étudiants et un boom au niveau des instituts et écoles spécialisés dans les différents domaines de développement.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut