International › APA

A Conakry, l’opposition togolaise réclame une reprise du recensement électoral

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition a réclamé une reprise du recensement électoral, à Conakry où s’est tenue, lundi dernier, une réunion du Comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de la CEDEAO.Organisé du 1er au 24 octobre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le recensement qui avait été boycotté par l’opposition comptait pour les élections législatives prévues le 20 décembre 2018.

Il faut également noter qu’au cours des travaux de Conakry, l’opposition a également posé le problème de la CENI dont la recomposition bute sur le statut de l’Union des forces de changement (UFC). Ce parti qui participe, depuis 2010 au gouvernement, est enregistré au parlement en tant que parti de l’opposition, et siège à la CENI à ce titre.


En rappel, des représentants du gouvernement et de la coalition des 14 partis politiques d’opposition ont effectué, sur invitation du président Alpha Condé, un voyage le week-end dernier sur Conakry dans le cadre du dialogue.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut