International › AFP

A Washington, le président brésilien visite… la CIA

Pour son premier voyage officiel aux Etats-Unis, le président brésilien Jair Bolsonaro a choisi d’effectuer lundi une visite pour le moins inhabituelle de la part d’un dirigeant étranger: le siège de la CIA.

Ce déplacement au quartier général de l’agence centrale américaine du renseignement, en banlieue de Washington, a été rapporté par Eduardo Bolsonaro, le fils du président d’extrême droite, qui fait partie de la délégation.

« Je me rends maintenant avec le président et les ministres à la CIA, une des agences de renseignement les plus respectées du monde », a tweeté ce responsable, qui joue un rôle majeur dans le rapprochement de Brasilia avec la droite ultraconservatrice américaine.

« Cela va être une excellente occasion de discuter des questions régionales avec des experts de première classe », a ajouté Eduardo Bolsonaro, qui est par ailleurs député fédéral.

Jair Bolsonaro, qui sera reçu mardi par Donald Trump à la Maison Blanche, entend sceller une alliance conservatrice avec son homologue américain, à l’égard de qui il ne cache pas son admiration.


La visite du président Bolsonaro vise aussi à renforcer les relations économiques entre Washington et Brasilia et à développer leur coopération technologique, notamment grâce à un accord permettant aux Etats-Unis de lancer des satellites depuis une région équatorienne du Brésil.

Les deux présidents devraient enfin réaffirmer une ligne dure contre le président du Venezuela Nicolas Maduro, sur qui ils souhaitent accroître la pression.

A son arrivée dimanche à Washington, pour ce qui est son premier voyage à l’étranger pour une rencontre bilatérale depuis qu’il a pris ses fonctions le 1er janvier, M. Bolsonaro a dîné avec Steve Bannon, l’ancien stratège politique de Donald Trump, et d’autres personnalités conservatrices.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut