International › APA

Abidjan abrite à partir de lundi une conférence sur la gestion du milieu marin africain

Pas d'image

La deuxième conférence des plénipotentiaires de la convention relative à la coopération en matière de protection, de gestion et de mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la zone atlantique et de la région de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud (Convention d’Abidjan) est prévue du 1er au 04 juillet prochain à Abidjan, a appris APA vendredi sur place dans la capitale économique ivoirienne.L’objectif de cette conférence qui va réunir 22 ministres de l’environnement et des experts environnementaux,  est de signer des protocoles additionnels à cette convention et d’adopter des lignes directrices régionales en vue de l’élaboration d’une politique nationale de gestion intégrée de l’océan, a expliqué Joseph Séka Séka, le ministre ivoirien de l’environnement et du développement durable dans une note d’information transmise à APA.

« Nous constatons que tous les secteurs de l’environnement sont menacés. Nos océans deviennent des poubelles de plastiques », a déploré M. Séka, appelant à une « prise de conscience collective » pour la protection de la planète.

Poursuivant, il a invité  «chacun et chacune»  à son niveau et dans son domaine d’activité «à une relecture de son agir vis-à-vis des sources de pollution de l’air».

La conférence des plénipotentiaires sera ainsi une occasion de discuter les prochaines étapes des protocoles, notamment, le processus de transposition en lois nationales et leur mise en œuvre.


 La convention d’Abidjan portera entre autres, sur les normes et standards internationaux liés aux activités pétrolières et gazières offshores, la gestion durable de la mangrove et la gestion intégrée de la zone côtière, a précisé le ministre.

Depuis plus de six ans, cette convention qui vise à réduire, combattre et maîtriser la pollution quelle que soit sa source et de promouvoir une gestion efficiente de l’environnement, a accéléré le processus de développement d’instruments régionaux de coopération.

Une vingtaine de pays sont membres de la Convention d’Abidjan. Il s’agit entre autres de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Cameroun, de l’Afrique du sud, du Togo, de la Guinée, du Ghana, du Sénégal et du Nigeria.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut