International › APA

Adhésion de 75 entreprises à l’Agence pour le développement et la compétitivité des industries de Côte d’Ivoire

Pas d'image

Après deux années d’exécution du Programme national de restructuration et de mise à niveau (PNRMN) et de l’appui direct aux entreprises, l’Agence pour le développement et la compétitivité des industries de Côte d’Ivoire (ADCI), a réussi à faire adhérer à ce Programme 75 entreprises au 30 juin 2019 sur un objectif initial de 50 entreprises, soit un taux de réalisation de 150%.L’information a été donnée, jeudi à Abidjan, par le Directeur général de l’ADCI, Mohamed Diabaté qui dressait le bilan du Programme national de restructuration et de mise à niveau (PNRMN) sur la période d’octobre 2016 à juin 2019.

Au niveau du diagnostic, du plan de mise à niveau et du business plan, l’ADCI a touché 55 entreprises sur un objectif de 50 entreprises, soit un taux de réalisation de 110%, a expliqué M. Diabaté, quand  la mise en place de système de management qualité et certification relève 35 entreprises touchées contre une prévision de 50, soit un taux de réalisation de 70%. 

Pour la formation des cadres des entreprises adhérentes, l’Agence a formée 130 personnes sur un objectif de 200, soit un taux de réalisation de 65%.  

« Les perspectives sont bonnes tant qu’il y aura des opportunités pour la transformation des matières premières locales », s’est félicité le Directeur général de l’Agence pour le développement et la compétitivité des industries de Côte d’Ivoire (ADCI).  


A ce propos, il a cité 120 entreprises à recruter au niveau des adhésions, 120 missions diagnostic global et stratégique au plan de mise à niveau et de plan d’affaires à réaliser, 60 missions de mise en place du système de management de la qualité jusqu’à la certification et 250 cadres à former en marketing, mangement, gestion financière, veille stratégique et passation de marché publics.

Créée en octobre 2014, l’Agence pour le développement et la compétitivité des industries de Côte d’Ivoire (ADCI), est une société anonyme, au capital de 50 000 000 FCFA émanation d’un accord de partenariat public-privé.

Détenue à 60% par les organisations professionnelles du secteur privé et à 40% par l’Etat de Côte d’Ivoire, elle a pour mission la restructuration et la mise à niveau des entreprises industrielles en vue du développement de la production et de la compétitivité industrielle par le service, l’assistance et le conseil.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut