International › APA

Affaire de faux billets de banque : le chanteur Thione Seck relaxé (tribunal)

Pas d'image

Le chanteur Thione Seck, qui était dans l’attente du verdict du tribunal correctionnel de Dakar devant lequel il comparaissait pour une affaire de faux billets de banque, a été relaxé ce jeudi par la juridiction au motif que ses « droits n’ont pas été respectés ».L’affaire remonte à 2015 et Thione Seck avait, dans un premier temps, purgé huit mois de prison avant de bénéficier d’une liberté provisoire dans l’attente de son procès, tenu finalement le 10 mai et conclu sur un réquisitoire du procureur le condamnant à deux ans de prison dont huit mois ferme.

Le tribunal correctionnel de Dakar, après avoir mis en délibéré ce verdict, a finalement prononcé la relaxe du chanteur qui était accusé d’association de malfaiteurs, de tentative d’escroquerie, de blanchiment de capitaux et de falsification ou altération de signes monétaires.

Ayant nié à la barre ces accusations, le chanteur a repris, peu après sa relaxe, cette ligne de défense en martelant devant la presse : « Aujourd’hui, c’est un jour de victoire. Je ne l’ai jamais fait (la fabrication de faux billets) et je ne sais pas comment on le fait».


Toutefois, selon certaines sources judiciaires, le procureur pourrait interjeter appel au verdict du tribunal correctionnel de Dakar.      



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut