International › AFP

Afghanistan: Kaboul frappée par une série d’attentats sanglants en 2018

L’attentat qui a visé dimanche à Kaboul le général Abdul Rashid Dostum, chef de guerre et vice-président de retour d’exil, faisant 23 morts, n’est que la suite d’une longue série depuis le début de l’année, revendiqués tour à tour par les talibans ou le groupe Etat islamique (EI).

Voici les plus meurtriers ou spectaculaires.

– 20 janvier: un commando de six insurgés talibans lourdement armés pénètre dans l’hôtel Intercontinental, passant d’une chambre à l’autre, visant les occupants retranchés pendant plus de douze heures. L’attaque a fait officiellement 25 morts – plus de 40 selon d’autres sources -, dont 15 étrangers. La plupart des victimes ont été tuées par armes à feu, d’autres ont péri dans un incendie déclenché par les assaillants ou en sautant par les fenêtres.

– 27 janvier: une ambulance piégée explose près de bureaux du ministère de l’Intérieur dans l’un des quartiers les plus animés au centre de la capitale afghane faisant officiellement 103 morts et 235 blessés. De très forte intensité, l’explosion, revendiquée par les talibans, a littéralement secoué la ville faisant voler en éclat les vitres alentours dans un quartier pourtant supposé bien gardé, abritant de très nombreux bâtiments officiels ou sensibles, dont des ambassades.

– 29 janvier: au moins 11 soldats sont tués dans l’attaque de l’Académie militaire d’Afghanistan à Kaboul. L’attaque, revendiquée par l’EI, a commencé avant l’aube par des tirs de roquettes et l’explosion d’un kamikaze, suivis de tirs d’armes automatiques et de RPG (grenades) contre le bataillon installé à l’entrée de la vaste enceinte.

Ce complexe avait déjà fait l’objet d’une attaque en octobre 2017: quinze jeunes recrues avaient trouvé la mort lorsqu’un kamikaze à pied s’était jeté contre leur minibus.

– 21 mars: plus d’une trentaine de personnes, pour la plupart des adolescents, sont tuées lorsqu’un kamikaze à pied actionne sa veste explosive dans la foule réunie devant l’université de Kaboul, où des Afghans fêtent Norouz, le Nouvel an perse. Cette opération revendiquée par l’EI a également fait au moins 70 blessés.


– 22 avril: près de 60 morts, tous civils, dans un attentat-suicide de l’EI contre un centre d’enregistrement pour les élections législatives, dans un quartier majoritairement chiite de la capitale.

– 30 avril: un double attentat-suicide revendiqué par l’EI fait 25 morts, dont le chef photographe de l’AFP Shah Marai et huit autres journalistes. Après un premier attentat contre le siège des services de renseignement afghans (NDS), un second kamikaze portant une caméra s’est fait exploser au milieu des journalistes venus couvrir l’attaque, selon la police.

Il s’agit de l’attentat le plus mortel contre les médias depuis la chute des talibans en 2001, selon Reporters sans frontières (RSF).

– 22 juillet: un attentat suicide visant le général Abdul Rashid Dostum, chef de guerre et vice-président de retour à Kaboul après un an d’exil en Turquie, fait au moins 23 morts et 107 blessés près de l’aéroport.

Parmi les victimes de cette attaque revendiquée par l’EI, figure le chauffeur du bureau de l’AFP à Kaboul Mohammad Akhtar, âgé d’une trentaine d’années.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut