International › AFP

Afrique du Sud: le procureur général indûment nommmé par Zuma

La Cour constitutionnelle sud-africaine a jugé lundi que la nomination par l’ancien président Jacob Zuma de Shaun Abrahams comme procureur général du pays n’était pas valable et a demandé son remplacement dans les 90 jours.

Selon la Cour, M. Abrahams a accédé à son poste après un processus « constitutionnellement non valable » comprenant une grosse compensation financière pour son prédécesseur Mxolisi Nxasana, offerte par M. Zuma.

« M. Abrahams a bénéficié de cet abus de pouvoir. Qu’il ait participé ou non à cet abus de pouvoir importe peu », a estimé le juge Mbuyiseni Madlanga dans sa décision.

Shaun Abrahams a souvent été accusé par la presse ou des hommes politiques de protéger M. Zuma et ses proches.


Mis en cause dans de nombreux scandales, M. Zuma, 76 ans, a été poussé à la démission mi-février après un long bras de fer avec son parti, le Congrès national africain (ANC) au pouvoir, et son successeur Cyril Ramaphosa.

Il doit notamment être jugé d’ici à la fin de l’année pour une affaire dans laquelle il est soupçonné d’avoir touché des pots-de-vin de la part du groupe de défense Thales à l’occasion d’un contrat d’armement d’un montant de près de 4 milliards d’euros attribué en 1999.

A l’époque « ministre » provincial puis vice-président du pays, l’ancien chef de l’Etat nie les accusations portées contre lui.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut