International › AFP

Afrique du Sud: Ramaphosa exclut des sanctions internationales à cause de sa réforme agraire

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a écarté mardi tout risque de sanction internationale s’il engage sa réforme agraire controversée, qui prévoit notamment des expropriations sans indemnisation au profit de la majorité noire du pays.

« Je n’ai aucune raison de croire qu’un quelconque pays punira l’Afrique du Sud si nous prenons des décisions qui sont constitutionnelles, légales et respectent le droit international », a assuré M. Ramaphosa devant le Parlement.

Le chef de l’Etat a engagé il y a quelques mois un projet de réforme foncière pour, dit-il, « réparer l’injustice historique grave » commise à l’égard de la majorité noire pendant la période coloniale et le régime raciste de l’apartheid.

Aujourd’hui, la minorité blanche (8% de la population) possède 72% des fermes contre « 4% seulement » pour les Noirs (80% de la population), selon le président. Il envisage donc de modifier la Constitution pour autoriser des expropriations sans indemnisation.

De nombreux Noirs applaudissent le projet, mais les Blancs s’en inquiètent ouvertement.

La controverse a pris un tour international en août, lorsque Donald Trump a dénoncé sur Twitter les « expropriations » et les « meurtres de grande ampleur » dont seraient, selon lui, victimes les fermiers blancs sud-africains.


M. Ramaphosa a fait allusion mardi au tweet de son homologue américain en disant qu’il allait « continuer à instruire ceux qui s’intéressent à nos affaires (…) ceux qui n’auraient pas compris ce qui s’est passé chez nous ».

La sortie de l’hôte de la Maison blanche sur ce sujet très sensible a suscité de vives réactions en Afrique du Sud.

« L’Afrique du Sud appartient à tous ceux qui y vivent, elle n’appartient pas à Donald Trump », avait riposté le président sud-africain, « qu’il s’occupe de son Amérique, nous nous occuperons de l’Afrique du Sud ».

Cyril Ramaphosa a assuré mardi aux parlementaires n’avoir reçu « aucune communication » officielle américaine sur sa réforme.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut