International › APA

Af’Sud/Changement climatique : les pays développés invités à respecter leur engagement

La 27ème réunion ministérielle sur le changement climatique a exhorté les pays développés à honorer leurs engagements en matière de financement climatique en mobilisant 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour les pays en développement, a appris APA jeudi.Les ministres du Brésil, de l’Afrique du Sud, de l’Inde et de la Chine (BASIC) ont clôturé mercredi à New Delhi, en Inde, leur réunion ministérielle de deux jours sur le changement climatique.

Au cours de la réunion, ils ont encouragé les pays développés à accroître progressivement et substantiellement leur soutien financier et à finaliser un nouvel objectif de financement collectif pour informer les Parties en vue d’une action future au moyen de contributions déterminées au niveau national.

Les ministres du BASIC ont réaffirmé que l’Accord de Paris constitue une étape importante pour faire progresser l’action mondiale contre le changement climatique, fondée sur la reconnaissance des besoins et de la situation particulière des pays en développement conformément aux principes d’équité et de responsabilités communes mais différenciées et de capacités respectives, compte tenu des différentes situations nationales.


Les ministres ont souligné que l’action mondiale pour le climat devrait promouvoir la justice climatique et une transition juste en reconnaissant l’égalité fondamentale de tous les individus dans l’accès à la croissance économique et au développement durable.

Les ministres se sont félicités des 184 ratifications, à ce jour, de l’Accord de Paris adopté dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Ils ont invité toutes les autres parties à la CCNUCC à adhérer à l’accord dès que possible.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut