International › APA

Agriculture et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur nombre de sujets notamment la stratégie « Génération Green 2020-2030 », l’approvisionnement du marché du thé, et les violences dans les stades sont les principaux sujets traités par les éditorialistes des quotidiens parus ce lundi.+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que l’agriculture marocaine a nettement changé de visage en l’espace de 12 ans, notant qu’au moment où la réflexion est bien engagée sur un nouveau référentiel de développement et où les pouvoirs publics sont à la recherche des meilleurs moyens pour des politiques publiques plus efficaces, ce qui a été fait dans l’agriculture depuis 2008 constitue un véritable cas d’école et un modèle en la matière.

Ses moyens, ses modes de production et ses performances se sont beaucoup améliorés à la faveur de la stratégie du Plan Maroc Vert. Il était donc naturel, au vu des résultats probants, de poursuivre la dynamique et de la consolider à travers le désormais « Génération Green 2020-2030 », souligne la publication, expliquant qu’il s’agit d’une stratégie qui, tout en confortant les acquis, aura pour objectif de la compléter et de monter à un stade supérieur.

+Assabah+ indique qu’àquelques semaines du mois de ramadan, une période qui connaît un pic important au niveau de la consommation de thé par les Marocains, les importateurs traversent des perturbations en matière d’approvisionnement.

Selon le quotidien, la raison n’est autre que l’épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement dans nombre de pays du monde et plus particulièrement la Chine, premier producteur mondial de thé. Plusieurs usines ont dû fermer leurs portes, explique le journal. Ce coup d’arrêt a nettement impacté le marché marocain, premier importateur mondial de thé vert chinois.

En effet, le Royaume a importé plus de 70.000 tonnes de thé provenant de l’Empire du milieu, ce qui représente environ un quart des exportations de thé chinois.


Si les autorités chinoises ont annoncé la réouverture de certaines usines la semaine prochaine, cette décision ne concerne pas forcément les fournisseurs du Maroc, d’autant que la plus grande entreprise d’exportation de thé vers le royaume est Jinli Tea, une compagnie basée à Hubei, berceau du coronavirus, croit savoir le quotidien.

Revenant sur les violences ayant marqué la fin du match AS FAR-Raja de Casablanca, +l’Economiste+ s’arrête sur l’agression subie par un photojournaliste, qui, selon la publication, s’est souvent exposé au danger mais n’avait jamais été blessé à la tête “par une bande de jeunes agressifs et violents, ivres de leurs propres débordements”.

Pour pallier ce fléau, le journal suggère d’explorer d’autres voies, « si l’on veut éviter d’ajouter de la force à de la coercition et sachant que bien des parents refusent de prendre leur responsabilité ».

En effet, l’illégitimité est le plus fréquent des motifs de révolte dans les stades, fait-il observer, estimant que « les instances sont alors bien placées pour distribuer le remède: transparence, information, voire redressement ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut