International › APA

Appel à unifier les positions des pays africains en matière de migration (ministre)

Une position unifiée des pays africains au niveau international dans le domaine des règles générales en matière de migration s’avère nécessaire pour adopter des politiques communes dans ce domaine, a plaidé, mercredi à Rabat, le ministre marocain du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz.Le ministre, qui intervenait à l’ouverture d’un atelier sous-régional sur le thème « Les données de la migration de travail au Maghreb: État des lieux, amélioration et partage », a souligné que les données et les statistiques sont des « outils indispensables » pour la mise en place de politiques de migration « réelles », fondées sur un suivi scientifique, une analyse objective, et étayées par des faits et des chiffres liés aux problèmes de migration.

Faisant état d’une « insuffisance » de données sur les tendances, les caractéristiques et la complexité de la migration sur le continent africain en général et dans la région du Maghreb en particulier, le ministre a mis l’accent sur la nécessité pour les pays concernés de bénéficier des plates-formes existantes pour consolider la collecte et l’échange d’informations.

Initié par l’Organisation Internationale du Travail (OIT), en partenariat avec le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle, cet atelier de trois jours a pour ambition de à fournir un espace approprié pour le partage d’expériences sur l’amélioration des données administratives et statistiques sur les migrations pour le travail dans les pays du Maghreb.

Il vise également à échanger des informations sur les meilleures pratiques en matière de collecte et d’analyse de données, et à ouvrir le débat sur les possibilités d’échange d’informations entre les pays participants, notamment au niveau du Grand Maghreb/Afrique du Nord.

Pour sa part, la ministre chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, a indiqué que l’une des problématiques les plus importantes du monde arabe et du continent africain est l’apparition de nouveaux problèmes liés aux mouvements de main-d’œuvre et aux migrations internes sur le continent africain et entre le continent et le monde arabe dans un cadre géopolitique délicat.


Elle s’est également arrêtée sur la transformation qu’a connue la migration maghrébine et africaine, avec plus de 80% des migrants au sein du continent, relevant que cette transformation nécessite une plus grande mobilisation à travers l’adoption de la gouvernance et du financement, ainsi que par le biais d’une approche basée sur une connaissance unifiée du Maghreb à travers une plateforme maghrébine commune de réflexion sur l’information..

Par ailleurs, le Haut-commissaire au Plan, M.Ahmed Lahlimi, a souligné dans un discours lu par le directeur de la statistique, qu’une bonne gouvernance des migrations demeure conditionnée à la mise en place d’un système d’information cohérent, intégré et harmonisé en matière de données migratoires, intégrant des recensements, des enquêtes et des statistiques administratives.

Le rôle des statistiques de la migration est de fournir l’information pour la prise de choix décisifs sur les marchés du travail, aussi bien en termes de placement à l’international vers le Nord de la Méditerranée ou ailleurs dans le monde, qu’en termes d’accueil de travailleurs migrants et de leur intégration dans les marchés du travail d’Afrique du Nord, a-t-il ajouté.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de l’ « Appui à la Migration Équitable pour le Maghreb » (AMEM), un projet de coopération internationale financé par l’Agence italienne pour la coopération au développement, qui vise principalement à renforcer les capacités des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux des pays cibles (Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie), à mieux gérer la migration de travail et à assurer un continuum de protection des droits des travailleurs migrants.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut