International › APA

Après la CAN-2019 en Egypte place aux Jeux d’Afrique au Maroc

Pas d'image

La Coupe d’Afrique des Nations de football qui s’est déroulée en Egypte s’est certes accaparée l’attention de toute la communauté sportive africaine durant un mois.Des cafés bondés à craquer, des fan-zones et écrans géants installés partout dans les capitales africaines pour suivre les matchs de la CAN, analyses, commentaires, festivals, des scènes de joie et allégresse, autant d’émotions et d’événements qui resteront gravés dans les mémoires de tout un Africain.

Cette effervescence sportive va se prolonger avec la 12ème édition des Jeux africains qui auront lieu du 19 au 31 août au Maroc, une messe sportive qui réunira plus de 6.000 athlètes venant de 54 pays africains.

L’édition 2019 verra le déroulement d’épreuves dans 29 disciplines, dont 17 seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Parmi les compétitions qualificatives, figurent l’athlétisme, l’aviron, le canoë-kayak, le volley-ball de plage, le cyclisme (VTT), le cyclisme de route, le tir à l’arc, le tir sportif, le badminton, le tennis, le taekwondo, le judo, la lutte, l’escrime, l’haltérophilie, la natation et le tennis de table.

Des tournois de sports collectifs (football, handball, basket-ball, volley-ball) seront également organisés sans qu’ils ne soient qualificatifs.

Selon le Directeur Général du comité d’organisation, Abdellatif Obad, « il s’agit d’un méga-événement continental de calibre mondial, qui nécessite des impératifs techniques et organisationnels très pointus ».

Quatre instances constituent le comité d’organisation de l’événement, dont l’Union des confédérations sportives africaines (UCSA), l’Union Africaine (ACNOA) et le Comité d’organisation des Jeux africains de Rabat (COJAR).

Les Jeux africains Rabat 2019 seront organisés sur l’axe: Rabat, Salé, Casablanca, Bensliman et El Jadida.


A Rabat, le comité a élaboré un master plan désignant l’ensemble des sites de compétition avec un rayon de 10 km entre le site d’hébergement et l’ensemble des sites de compétition et d’entrainement.

Le comité d’organisation a mis en place un village africain de normes internationales à la résidence de l’Université Internationale de Rabat. Il va abriter les délégations sportives africaines.

Aussi, quatre autres villages seront mis en place, dont un à Casablanca devant abriter 1.000 membres de délégations sportives de trois disciplines: le badminton, le handball et la natation.

Egalement, deux guides ont été élaborés pour accompagner les différentes délégations: un guide antidopage et un guide médical. En outre, deux fan zones seront mis à la disposition des supporters.

Par ailleurs, et conformément aux règlements des Jeux africains, un programme culturel, scientifique et d’animations périphérique, axé sur quatre éléments sera mis en place. Il s’agit des conférences sur les valeurs des Jeux africains, le patrimoine héritage africain, des activités culturelles et artistiques et des spectacles et animations.

Pour rappel, les Jeux africains ont été organisés pour la première fois en 1965 au Congo Brazzaville, puis en 1973 au Nigeria, en 1978 en Algérie, en 1987 au Kenya, en 1991 en Egypte, en 1995 au Zimbabwe, en 1999 en Afrique du Sud, en 2003 au Nigeria, en 2007 en Algérie, en 2011 au Mozambique et en 2015 de nouveau au Congo Brazzaville.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut