International › AFP

Argentine: Kirchner publie un livre en guise de lancement de campagne

L’ex-présidente argentine Cristina Kirchner n’a pas officiellement déclaré sa candidature à la présidentielle d’octobre, mais le livre qu’elle publie jeudi sonne comme un lancement de campagne électorale.

« Macri c’est le chaos, c’est pour cela que je crois fermement qu’il faut remettre de l’ordre en Argentine », écrit l’ancienne présidente, qui a gouverné le pays de 2007 à 2015, en succédant à son mari, Nestor Kirchner. Mauricio Macri (centre-droit) lui a succédé fin 2015 et brigue un second mandat lors la présidentielle du 27 octobre.

Cette ancienne avocate de 66 ans est aujourd’hui poursuivie et mise en examen dans une dizaine de scandales de corruption, mais ses électeurs continuent de lui faire confiance. Au coude à coude avec Mauricio Macri depuis des mois, les derniers sondages lui donnent un avantage dans la course à la présidentielle.

« Aujourd’hui que le pays est en pleine débâcle politique, économique, sociale, culturelle », écrit-elle, « j’espère que la lecture de ces pages invitera à penser et à discuter sans haine, sans mensonges ».

Mme Kirchner se trouve actuellement à Cuba, où sa fille Florencia suit un traitement médical.

Le 21 juin, elle sera jugée dans un procès pour détournement de fonds.

« Ils ont fait, et ils continuent de faire tout ce qu’ils peuvent pour me détruire. Ils ont cru qu’ils en finiraient avec moi. Il est clair qu’ils ne me connaissent pas », affirme-t-elle dans le livre intitulé « Sincèrement ».


Sénatrice, l’ex-présidente est protégée par une immunité parlementaire qui la met à l’abri d’une détention préventive. Plusieurs de ses ministres, son vice-président et un homme d’affaires lié au couple Kirchner sont emprisonnés dans le cadre de procédures judiciaire pour corruption.

Discrète dans ses apparitions publiques, absente des médias, elle présentera son livre le 9 mai au Salon du livre de Buenos Aires.

« La présentation du livre de Cristina Kirchner est une étape dans sa campagne électorale, pensée, méditée », estime le politologue Rosendo Fraga.

Le 22 juin est la date limite du dépôt des candidatures à la présidentielle du 27 octobre.

Le livre « me donne l’espoir qu’elle sera la candidate dont nous avons tous besoin, car le gouvernement actuel doit partir », confie Sandra Zapatero, qui vient d’acheter un exemplaire dans une librairie de la capitale.

« Cristina Kirchner a décidé de rompre le silence, un silence qui avait bien fonctionné pour elle dans les sondages », relève de son côté le sociologue Ricardo Rouvier.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut