International › APA

Arrestation de 4 soldats ivoiriens pour violence et extorsion de fonds pendant le couvre-feu

Quatre soldats des Forces armées de Côte d’Ivoire ( FACI) dont un Colonel ont été déférés à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan ( MAMA) pour avoir molesté des individus dans deux campements de l’ouest ivoirien et soutiré à ces derniers la somme de 5 millions FCFA pendant le couvre-feu, a appris APA mardi de source sécuritaire. « Le parquet du Commissaire du gouvernement a été saisi ce week-end suite à une information de ce que des habitants de Pascalkro et d’Amedekro dans le département de Duékoué ont été molestés par des éléments des FACI pour non-respect du couvre-feu et que la somme de 5 millions FCFA leur a été soutiré», a expliqué le Tribunal militaire d’Abidjan dans une note d’information soulignant qu’après vérification des faits, quatre éléments des FACI dont un colonel ont été déférés à la MAMA dans l’attente de leur jugement.

 Selon le parquet militaire d’Abidjan, le Commissaire du gouvernement Ange Bernard Kessi qui s’est engagé à « extirper» de l’armée ivoirienne les « groupes mafieux et toxiques » a qualifié ces faits «d’assez graves ».


Depuis le 24 mars dernier, le président ivoirien Alassane Ouattara a décrété l’état d’urgence et instauré un couvre-feu de 21h à 05h du matin sur toute l’étendue du territoire ivoirien en vue de casser la chaîne de transmission du Covid-19 dont 626 cas ont été confirmés à ce jour en Côte d’Ivoire avec six décès et  89 guéris.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut