International › APA

Arrestation du colonel Kébé et politique se paient la Une des quotidiens sénégalais

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA traitent pour l’essentiel de l’arrestation du colonel Kébé, membre du parti Rewmi d’Idrissa Seck, et de divers sujets politiques, dont la première sorite publique du président Macky Sall depuis sa réélection à l’issue de la présidentielle du 24 février 2019.« Le colonel Kébé tombe de son +post+ de combat », titre L’Observateur, avant d’informer en sous-titre que « l’ancien attaché de Défense auprès de l’ambassade du Sénégal à Washington a été arrêté suite à une publication sur sa page Facebook appelant à la révolte ».

Vox Populi revient sur cette même actualité et informe que le chargé des questions de défense du parti d’Idrissa Seck a été « arrêté chez lui à Saint-Louis et transféré à la Section recherches de la gendarmerie de Colobane (Dakar)». Le journal signale que le Colonel Abdourahmane Kébé « rejoint en détention une dizaine d’autres militants de l’opposition ».

Cela fait dire à Walf Quotidien que « la grande purge (est) en marche ». Dans ses colonnes, le journal revient sur ce qu’il qualifie de « cascade d’interpellations » et soutient que « depuis le début de l’année, plusieurs arrestations politiques ont été opérées sur tout le territoire par le régime (paranoïaque ?) du président Macky Sall ».

Les quotidiens sénégalais se sont également intéressés à la première sortie du président Macky Sall, après sa réélection. A ce propos, Le Quotidien note que le chef de l’Etat « pense (déjà aux élections) locales » prévues en décembre 2019.

Dans ses colonnes, le journal met en exergue cette déclaration du président Sall : « Je vous demande de poursuivre sur cette lancée jusqu’aux élections locales ». Il invite ainsi ses partisans à maintenir l’unité qui a prévalu avant l’élection présidentielle et qui lui a permis de gagner le département de Rufisque.


Sous le titre « L’opposition tient son 2ème », Vox Populi revient sur ces élections locales en perspective et soutient que les adversaires de Macky vont tenter lors de ces joutes électorales de prendre leur « revanche » sur « Benno Bokk Yaakaar », la coalition au pouvoir.

Le quotidien Enquête consacre sa parution du jour à la « galaxie Idy 2019 » en référence à la grande coalition qui avait soutenu la candidature du président du parti « Rewmi » à la présidentielle du 24 février dernier.

Le journal passe ainsi en revue cette coalition qui était composée, entre autres, de Malick Gakou (président du Grand Parti), de l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye, de Pape Diop ancien maire de Dakar. Selon nos confrères, ces derniers « ont tous été défaits dans leurs bases respectives, parfois jusque dans leurs propres bureaux de vote ».

Toutes choses qui font dire au quotidien EnQuête : « Ces géants aux pieds d’argile ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut