International › APA

Assistance humanitaire et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise

L’octroi de trois millions de dollars par les Etats-Unis en guise d’assistance humanitaire au département du Pool et le ministre des Hydrocarbures, Jean Marc Thystère Tchicaya, impliqué dans une affaire de détournement qui serait transmise au parquet de Brazzaville sont les deux principaux sujets abordés ce mardi par la presse congolaise.« Assistance humanitaire : trois millions de dollars pour le département du pool » titre le quotidien Les dépêches de Brazzaville selon qui « L’ambassadeur des Etats-Unis au Congo, Todd Philip Haskell, a annoncé le 27 août, dans un courrier publié au ministère des Affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, l’octroi d’un nouveau financement de trois millions de dollars en faveur de la population du Pool. »

Concernant toujours le département du Pool, les journaux Epanza Makita et Manager horizon reviennent sur la première sortie de l’ex rebelle du pool, Frédéric Bintsamou alias Ntumi.

Epanza Makita fustige, à ce propos, l’attitude de Ntumi qui « après avoir recouvré sa liberté ressort ses griffes contre le régime Sassou en rappelant le libellé de son cahier de charge constitué entre autres de la libération sans conditions des prisonniers politiques, la tenue d’un dialogue, la prise en charge de la population du pool et sa réinsertion socioprofessionnelle. »

« Après avoir fait tuer les citoyens, Ntumi se substitue en personne vulnérable » titre Manager Horizon pour qui, lors de sa première sortie le 21 août dernier, « Ntumi a décliné des préoccupations personnelles, notamment le manque de logement et d’un statut. »


Le journal Epanza Makita aborde par ailleurs la lutte contre la corruption et, sous le  titre « Odeur d’arrestation de Jean Marc Thystère Tchicaya », il écrit : « accusé d’avoir détourné près de 2 milliards FCA par la Commission de lutte contre la fraude, la corruption et la concussion, son sort est entre le les mains du parquet de Brazzaville où son dossier a été transmis. »

« Majorité présidentielle : la lutte contre les antivaleurs est irréversible », affiche, pour sa part, La Semaine africaine avant d’ajouter : « au cours d’une conférence tenue dans la capitale le 21 août le collège des présidents de la majorité présidentielle, sous la direction de son président par intérim Pierre Ngollo, a fait part de sa détermination dans la lutte contre les antivaleurs pour sortir le pays de la crise. »


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut