International › AFP

Attaque près d’un antique minaret afghan : 18 morts

Des combattants talibans ont attaqué plusieurs postes de contrôle protégeant un antique minaret dans l’ouest de l’Afghanistan, faisant 18 tués et empêchant l’accès à ce site historique classé, ont indiqué des responsables mercredi.

Ces attaques, qui ont débuté lundi, interviennent moins d’une semaine après de vastes opérations destinées à protéger ce minaret, situé dans une partie reculée de la province de Ghor, contre des rivières en crue.

« Les talibans ont capturé quelques checkpoints autour du minaret. Nous avons dû battre en retraite car davantage de combats auraient endommagé le minaret », a expliqué à l’AFP Sayed Zia Hussaini, chef adjoint de la police de Ghor.

Abdul Hai Khatebi, porte-parole du gouverneur de la province, a indiqué que 15 membres de milices pro-gouvernementales et 3 policiers avaient été tués dans ces affrontements.

« Les talibans ont coupé les télécommunications et bloqué tout accès à la zone », indique Fakhruddin Ariapur, directeur provincial de l’information et de la culture à l’AFP.

« Les travaux de nettoyage (des inondations) se sont interrompus et nous ignorons ce qu’il se passe là-bas », ajoute-t-il.


Des images tournées la semaine dernière montraient le minaret de Jam, un édifice du XIIe siècle classé au patrimoine mondial par l’Unesco, menacé à la suite de pluies diluviennes.

Lundi, les autorités avaient affirmé que le minaret de 65 mètres de haut était « hors de danger » suite à l’intervention de quelque 300 personnes pour détourner les flots d’eau boueuse qui minaient sa base.

Le minaret de Jam est situé dans une région reculée en grande partie contrôlée par les talibans.

En 2002, il avait été le premier site en Afghanistan à être inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco. L’organisation a récemment fait savoir qu’une mission d’évaluation serait organisée « dès que les conditions sur place le permettront ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut