International › APA

Baisse du nombre de morts dans les accidents de circulation au Cameroun

Le nombre de décès liés aux accidents de circulation a connu une baisse de 551 morts au cours de ces dernières années, passant de 1588 décès en 2011 à 937 morts en 2017, annonce la gendarmerie camerounaise, dans un rapport publié ce jeudi, jour de démarrage d’une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière.Dans le même temps, le nombre d’accidents de circulation est passé de 3522 à 2344, souligne le rapport qui explique que 64% des accidents se sont produits sur des routes bitumées contre 36% sur des pistes.

Par ailleurs, 70 % de ces accidents sont dus aux causes humaines, 20 % aux causes matérielles et 10% aux causes infrastructurelles.

Toujours dans son rapport qui découle de l’opération « contrôle-surveillance-répression », la gendarmerie nationale explique que la boucle Yaoundé-Douala-Bafoussam-Yaoundé est la plus accidentogène du pays où 46% des accidents qui s’y sont produits ont fait en moyenne 50% de morts chaque année.


Pour diverses raisons, le rapport mentionne que la majorité des accidents de circulation surviennent la nuit. Parmi les causes humaines de ces accidents, il cite l’excès de vitesse, les dépassements hasardeux et la fatigue des conducteurs.

La gendarmerie relève également que 54% des accidents de circulation interviennent pendant le week-end.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut