International › APA

Bénin : 205.733 candidats à l’assaut du BEPC

Pas d'image

L’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) a démarré ce lundi matin au Bénin, avec la participation de 205.733 candidats répartis dans les 287 centres de composition ouverts dans le pays.Les candidats pour cette session 2019 sont en augmentation de 10,40% par rapport à ceux de 2018 qui étaient au nombre de 186.352.

En procédant au lancement du BEPC au collège d’enseignement général 1 d’Aplahoué, dans le département du Couffo, le ministre de l’Enseignement secondaire, Mahougnon Kakpo, s’est réjoui de ce que l’année scolaire a pu être menée jusqu’à son terme.

« Cela n’est plus arrivé dans notre pays depuis environ douze ans, une année scolaire pleine et entière, studieuse et apaisée », a-t-il dit, soulignant que « cela mérite non seulement d’être rappelé à notre conscience collective mais aussi d’être lu comme l’indice d’une émergence salutaire de notre pays, comme un chemin sans secousse vers des horizons rassurants de stabilité. »


Toutes les dispositions ont été prises pour une organisation parfaite du BEPC, a en outre affirmé le ministre qui a expliqué l’augmentation des candidats par le fait que  «la déscolarisation et la déperdition scolaire ont été cernées ».

Il a loué à ce propos les « efforts inlassables » du Gouvernement, déployés notamment dans la généralisation de l’exonération des frais de scolarité pour les filles du 1er cycle de l’enseignement secondaire général.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut