International › APA

Bénin : La mission d’information et de diplomatie préventive de la Cedeao démarre les consultations

Pas d'image

Dépêchée au Bénin depuis ce dimanche 3 mars, la mission pré-électorale d’information sur le processus électoral a rencontré ce lundi 4 mars quelques autorités dont respectivement le ministre de l’économie et des finances, le Garde des Sceaux et le Président de la Cour constitutionnelle.Dans une interview accordée à la presse au sortir de l’audience à la Cour constitutionnelle, le Général Francis Béhanzin, Commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la Cedeao, a rappelé que cette mission s’inscrit dans le cadre du protocole additionnel de la Cedeao sur la bonne gouvernance et la démocratie, qui recommande que l’institution initie une mission d’information chaque fois qu’il y a élection dans l’un de ses 15 Etats membres.

« Notre mission a un double aspect. Aspect de visiter les préparatifs de cette élection législative et ensuite s’il y a des difficultés de compréhension sociopolitique, on dresse le lit d’une diplomatie préventive pour éviter les conflits. »

A cet effet, il rappelle que la délégation a été reçue en audience par le ministre de l’Economie et des Finances qui a la charge de la coordination de l’intégration régionale. Ensuite le Garde des Sceaux chargé des relations avec les institutions et enfin le Président de la Cour Constitution, l’institution régulatrice du fonctionnement des institutions du Bénin. 


« A ces endroits, les autorités nous ont rassurés que tout est mis en œuvre pour que ça se passe bien » a-t-il expliqué avant d’ajouter que la délégation sous régionale va poursuivre ses consultations avec la Commission Electorale Nationale Autonome, le Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Electorale Permanente Informatisée ainsi que les forces politiques de la mouvance présidentielle et de l’opposition afin de comprendre les difficultés liées au processus électoral.

Le Général Francis Béhanzin a annoncé une audience avec le Président de la République qui viendra mettre un terme à ces diverses consultations. Pour le Commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la Cedeao, il s’agit d’exercer cette mission dans la stricte-impartialité en évitant une remise en cause des textes en vigueur et en favorisant des élections pacifiques « afin que la paix continue à régner sur le Bénin qui est un bon élève de la démocratie en Afrique ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut