International › APA

Botswana : des travailleurs d’une entreprise de diamant contre l’installation de machines à rayons X

Les travailleurs du minier diamantifère Debswana au Botswana se sont révoltés contre la compagnie après que la direction a installé des scanners à rayons X dans ses mines, craignant des effets possibles sur leur santé, a appris APA vendredi.Le président du Syndicat des travailleurs du secteur minier du Botswana (BMWU), Jack Tlhagale, a indiqué que l’organisation remettrait samedi une pétition au géant de l’extraction de diamants dans laquelle elle exigerait l’enlèvement du matériel.

Il a déclaré que les travailleurs de Debswana ne sont pas heureux que la direction ait jusqu’ici échoué à apaiser leurs craintes sur les effets possibles des scanners sur leur santé.

Selon le président du Syndicat, un expert engagé par le syndicat au nom des travailleurs avait exprimé des craintes que l’exposition aux rayonnements ionisants puisse conduire à la mort cellulaire et au cancer, entre autres.

Le ministre du Tourisme, Tshekedi Khama, s’est opposé à la décision de Debswana d’installer les scanners, mais un département relevant de son ministère a depuis donné le feu vert à la compagnie minière pour ériger les machines dans ses mines.


La compagnie Debswana, une joint-venture 50/50 entre le gouvernement du Botswana et le géant mondial de l’extraction de diamants De Beers, a menacé de poursuivre le ministère en justice pour avoir refusé de lui permettre d’installer les machines à rayons X.

Debswana a insisté sur le fait que le vol de diamants dans ses mines a augmenté au fil des ans et que la seule façon de remédier à la situation était d’installer les scanners.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut