International › APA

Burkina : 29 terroristes « neutralisés » par l’armée

Pas d'image

Une opération, menée par les Forces de défenses et de sécurité (FDS) au cours de la semaine, dans la région de l’Est du Burkina Faso, a permis de neutraliser 29 terroristes et de saisir des armes, annonce un communiqué de l’armée parvenu à APA, dimanche soir.Le communiqué signé du Directeur de la communication et des relations publiques des armées, renseigne que cette action combinée des forces spéciales, terrestres et aériennes, a eu lieu les 19 et 20 février dans les localités de Kompienbiga, de Kabonga et de la zone du campement présidentiel (région de l’Est).

Le document précise que l’opération s’inscrit dans le cadre des opérations de sécurisation du territoire national.

« Cette action a permis de mettre hors d’état de nuire, vingt-neuf (29) terroristes, de récupérer une quantité importante d’armes, de munitions, de matériels divers et de détruire un gros stock de vivres », note le communiqué.

Il ajoute que « le Chef d’Etat-major général des armées félicite et encourage les unités engagées à poursuivre avec abnégation leur mission et invite les populations à respecter les consignes de sécurité prescrites ».


Le Burkina Faso est confronté, depuis trois ans, au phénomène du terrorisme qui engendre des victimes aussi bien au sein des populations civiles que dans les rangs des Forces de défense et de sécurité (FDS).

Face à cette situation, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a décrété l’état d’urgence dans quatorze provinces de sept régions du pays.

Depuis quelques jours, les FDS burkinabè mènent une offensive gagnante contre les assaillants qui s’est soldée par la neutralisation de plusieurs dizaines de terroristes, notamment dans la région du Sahel, frontalière avec le Mali.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut