International › APA

Burkina: 59 milliards FCFA pour booster la finance inclusive

La Stratégie nationale de la finance inclusive (SNFI) du Burkina Faso pour la période 2019-2023 va coûter 59 milliards FCFA dont 7 milliards sont toujours à rechercher auprès des Partenaires techniques et financiers (PTF), a appris APA, mercredi auprès du gouvernement.Selon la ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré qui s’exprimait à l’issue de la table ronde des PTF pour le financement de la SNFI, environ sept milliards FCFA sont à mobiliser auprès de ces derniers.

Mme Zouré a rappelé qu’il s’agit d’un programme qui doit permettre d’amener à 75% d’ici à 2023, la proportion de la population adulte burkinabè ayant accès et utilisant des produits et services financiers.

La ministre a expliqué que c’est «une excellente politique au cœur de l’action gouvernementale qui vise à faire de l’inclusion financière, un instrument qui va permettre d’atteindre l’ensemble des populations vulnérables qui n’ont pas forcement la capacité d’entrer dans le circuit classique du financement de l’économie».


A son avis, la mise en œuvre de cette stratégie a été évaluée à près de 59 milliards de FCFA dont 80% du besoin est couvert grâce à la contribution du budget de l’Etat et des PTF.

La Stratégie nationale de la finance inclusive (SNFI) pour la période 2019-2023 a été adoptée par le gouvernement burkinabè, dans le cadre de la mise en œuvre de son référentiel de développement, à savoir le Plan national de développement économique et social (PNDES).


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut