International › APA

Burkina : 850 éléments pour une opération de sécurisation des frontières

Le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont entamé depuis le 15 novembre dernier, une opération conjointe de leurs frontières communes, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale.Selon le compte rendu du conseil des ministres de mercredi dont APA a obtenu copie jeudi, cette opération de sécurisation dénommée « Koudanlgou II » se déroule dans les zones Sud et Ouest du Burkina Faso et prend fin ce 22 novembre.

«Plus de 850 éléments de sécurité des trois pays sont impliqués dans cette activité de grande envergure qui permettra de démanteler des nids de délinquants de tous ordres», a précisé le gouvernement burkinabè.

Notre source renseigne que  l’opération « Koudanlgou II » concrétise l’initiative d’Accra signée en novembre 2017 par cinq pays de la sous-région, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo.


«Elle fait suite à la précédente, Koudanlgou I, qui avait été organisée en mai 2018 entre le Burkina Faso, le Togo, le Bénin et le Ghana», précise la même source.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut