International › APA

Burkina : le Parc d’Arly classé réserve de biosphère de l’UNESCO

Le parc national d’Arly, plus grande réserve animalière du Burkina Faso, est inscrit sur la liste du réseau mondial des réserves de biosphère du programme MAB de l’UNESCO, a annoncé lundi à Ouagadougou, le service d’information du gouvernement (SIG).« Cette reconnaissance internationale est intervenue lors de la 30e session du Conseil international de coordination du programme sur l’homme et la biosphère (MAB) de l’organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) tenue du 23 au 28 juillet 2018 à Palembang en Indonésie », précise le SIG.

Depuis le 25 juillet 2018, le Parc national d’Arly est désormais inscrit sur la liste du réseau mondial des réserves de biosphère du programme MAB de l’UNESCO. C’est la deuxième reconnaissance internationale du plus grand parc du Burkina après son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO le 7 juillet 2017.

Pour le SIG, « cela a été rendu possible grâce à l’élaboration d’un dossier soumis par le Burkina avec l’appui technique et financier du projet RBT/WAP-GIZ ».

Cette reconnaissance internationale du Parc national d’Arly renforce sa notoriété. Elle lui offre également des opportunités d’appuis techniques et financiers, de partage d’expériences, d’amélioration du dispositif de gestion durable du parc.

Le Parc national d’Arly est situé dans la région de l’Est du Burkina, au cœur du complexe transfrontalier W-Arly-Pendjari (WAP). Il couvre une superficie estimée à 217 930 hectares.


Il est l’un des sites les plus importants de conservation de la diversité biologique du Burkina Faso, avec des espèces emblématiques telles l’éléphant, le lion, le guépard, le léopard, etc.

Le Programme sur l’homme et la biosphère (MAB) de l’UNESCO a été lancé en 1971. Il est un programme scientifique intergouvernemental visant à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial.

Le concept MAB repose sur le principe de concilier conservation et développement. Le réseau mondial des réserves de biosphère compte 886 réserves de biosphère réparties dans 122 pays à travers le monde.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut