International › APA

Cameroun : baisse des investissements dans les communications électroniques en 2017

Le Cameroun, avec 305,355 milliards de FCFA (hors droits d’entrée et de renouvellement), a enregistré une baisse de l’ordre de 23,85% des investissements réalisés dans les communications électroniques en 2017, par rapport à l’année d’avant, d’après le rapport de l’Agence de régulation du secteur (ART) dont APA a reçu copie mardi.Par contre, après la baisse inédite enregistrée en 2016, le chiffre d’affaires du secteur a, pendant la période étudiée, renoué avec une croissance de 3,21% pour s’établir à 596,133 milliards FCFA hors taxes, soit une hausse de 18,55 milliards FCFA en une année.

Dans le même secteur, signale l’ART, l’évolution du nombre d’abonnés mobiles et Code Division Multiple Access (CDMA) s’est accéléré en 2017 à 4,78%, démontrant la maîtrise par les opérateurs des dispositions du décret fixant les modalités d’identification des abonnés et des équipements terminaux des réseaux de communications électroniques.

Le nombre desdits abonnés s’est ainsi établi à 20,3 millions de personnes pour un pays de quelque 25 millions d’habitants, représentant un taux de pénétration de la population de l’ordre de 87,46% en progression de 1,82 point, par rapport à 2016 (85,64%), en même temps que le parc filaire classique, détenu par la Cameroon Telecommunications (CAMTEL, société publique) connaissait un accroissement rapide de 55,86%.

Paradoxalement, constate le régulateur, le volume de trafic voix a reculé chez les opérateurs mobiles pour la première fois de 3,89%, une régression directement attribuable à l’évolution des usages afférents au service internet mobile, dont le volume consommé en 2017 progresse encore de 72,9% pour atteindre 53,6 milliards de mégaoctets, le volume de trafic SMS émis sur les réseaux mobiles explosant avec un bond de 83,3% par rapport à 2016 pour s’établir à 23,18 milliards de SMS émis.

S’agissant des usages des consommateurs, un abonné camerounais de réseau mobile a dépensé en moyenne par mois 1058,71 FCFA pour l’utilisation des services de communications électroniques offerts par les opérateurs mobiles.


En ce qui concerne les abonnés internet, toutes technologies considérées, leur nombre s’est lui aussi accru en 2017 de 2,39%, engrangeant 193.487 nouveaux abonnés en une année pour s’établir à 8,27 millions de personnes, atteignant une proportion de 35,64% de la population nationale soit plus de 3 Camerounais sur 10 régulièrement connectés.

Dans le même ordre d’idées, les services de paiement sur mobile ont connu une évolution exponentielle en 2017, selon l’ART, confirmant ainsi leur ancrage dans les usages des abonnés qui ont atteint les 8 millions (+110,24%), le nombre de transactions en volume progressant de 288,96% pour s’établir à 106 millions de messages SMS, un abonné en moyenne ayant été à l’origine de 13,25 transactions au cours de l’année dernière.

En revanche le nombre d’emplois directs des opérateurs du secteur des télécommunications électroniques, soit 6725 personnels, s’est inscrit en régression de 6,29% par rapport à 2016, les emplois indirects étant quant à eux estimés à plus de 300.000 actifs en 2017.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut