InternationalAPA




Cameroun : l’objectif du budget pas atteint au 1er semestre (gouvernement)

L'objectif de 2310,5 milliards FCFA du 1er semestre 2018, en termes de ressources budgétaires totales de l'État camerounais, n'a pas…

L’objectif de 2310,5 milliards FCFA du 1er semestre 2018, en termes de ressources budgétaires totales de l’État camerounais, n’a pas été atteint, selon une note-bilan publiée vendredi par le ministère des Finances.Avec un taux de réalisation est de 94,6%, cette sous performance est imputable à la fois aux recettes internes (95,9%) et aux emprunts et dons (91,3%).

S’agissant des dépenses budgétaires totales base ordonnancements, elles ont affiché un taux d’exécution est de 85,3% avec un taux d’exécution des dépenses courantes de 81,7%, 114,9% pour les dépenses d’investissement et 57,1% pour le service de la dette publique.

Au terme du 1er semestre 2018, les réalisations des ressources budgétaires totales se sont accrues de +14,3% par rapport du premier semestre 2017, les recettes budgétaires internes recouvrées se sont inscrits en hausse à +5,9%, les emprunts et dons ont augmenté de +42,5%, les dépenses budgétaires totales base ordonnancements ont crû de +3,8%.

Au terme du premier semestre de l’exercice 2018, reflétant les recettes et dons mobilisées et les dépenses exécutées, le solde primaire du budget 2018 se situe ainsi à -190,5 milliards FCFA, alors que le solde primaire non pétrolier s’établit à -410,7 milliards FCFA.

Dans l’optique d’assurer une bonne exécution du budget de l’État, d’un montant total de 4 689,5 milliards FCA et l’atteinte des objectifs de l’année 2018, dans un contexte économique, social et budgétaire relativement difficile, les pouvoirs publics ont annoncé des mesures prises depuis début juillet et qui concernent notamment le renforcement de la mobilisation des recettes non pétrolières, le resserrement de la régulation budgétaire et l’amélioration du contrôle de l’effectivité de la dépense publique.