International › APA

Cameroun : vers une commission d’enquête chez l’opérateur Nexttel

Pas d'image

Une commission d’enquête sera mise sur pied en vue de trouver une solution à l’amiable au différend opposant les actionnaires de l’opérateur de téléphonie mobile Nexttel, filiale du groupe vietnamien Viettel, a annoncé le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères.Selon Nguyen Quoc Cuong qui sortait, lundi, d’une audience avec le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute, une médiation est en cours pour résoudre le différend entre le vietnamien Viettel Global Investment JSC, maison-mère de Viettel Cameroun S.A. et la société Bestcam, appartenant à l’homme d’affaires camerounais Ahmadou Baba Danpoullo.

Les deux partenaires sont respectivement détenteurs de 70 % et 30 % des parts d’actifs du 3ème opérateur de téléphonie mobile au Cameroun. Le litige, selon des sources proches du dossier, est relatif au droit de signature que revendique l’actionnaire minoritaire (Bestcam).

En décembre 2018, le Tribunal de première instance de Douala a estimé que la société Bestcam n’était pas habilitée à signer les documents ainsi que les instruments de paiement de Nexttel Cameroun. Ce verdict a abrogé celui daté du 28 novembre 2018 et qui autorisait Baba Danpullo et ses deux directeurs généraux adjoints à signer les documents de paiement.


Pour la justice camerounaise, il revient donc au seul Conseil d’administration de Nexttel Cameroun, et non à Bestcam, de désigner toute autre personne qui aurait le droit de signature.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut