International › AFP

CAN-2019: la Tunisie reste en vie grâce à Khazri

Déjà accrochée par l’Angola (1-1) pour son entrée dans la Coupe d’Afrique des Nations, la Tunisie a encore peiné face aux Maliens (1-1) et peut dire merci à Wahbi Khazri, très en vue et auteur de l’égalisation vendredi à Suez.

Les Tunisiens entretiennent l’espoir d’une qualification en huitièmes, avant leur dernier match contre la Mauritanie. Les Maliens, eux, restent leaders du groupe E avec quatre points et ont fait un grand pas vers le prochain tour.

En l’absence de Youssef Msakni, qui a débuté sur le banc, Wahbi Khazri avait hérité du brassard. Un accessit qui a donné des ailes au capitaine des Aigles de Carthage en début de match.

Un coup franc sur la barre dès la 5e minute, puis une tentative de lob lointain (7e), avant une frappe de peu à côté à l’issue d’un contre initié par Yassine Khenissi (33e).

Mais les hommes d’Alain Giresse, qui retrouvait le Mali, une sélection qu’il a dirigée à deux reprises, notamment lors de la dernière CAN, ont rejoint les vestiaires sans parvenir à concrétiser leur domination.


Pire, ils ont même fini par concéder l’ouverture du score à l’heure de jeu. Une sortie ratée du gardien Mouez Hassen et le ballon du corner tiré par Diadie Samassekou, peut-être un peu aidé aussi par le vent, a fini au fond des filets (60e). Le gardien de Nice avait été titularisé à la place de Farouk Ben Mustapha, écarté pour… une faute de main lors du premier match. Une bévue qui avait permis aux Angolais d’égaliser.

Les Maliens, déjà auteurs d’une belle victoire face à la Mauritanie 4-1 en ouverture, ont pensé tenir un nouveau succès. Mais c’était sans compter sur l’omniprésent Wahbi Khazri.

Un coup franc du joueur de Saint-Etienne, dévié par le mur, a offert l’égalisation aux Tunisiens (70e).

Les coéquipers de Khazri se sont fait une dernière frayeur dans le temps additionnel quand Moussa Marega, le plus en vue côté malien, s’est présenté seul devant Hassen. Mais le portier tunisien s’est cette fois montré vigilant.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut