International › APA

Can 2019 : le coach du Sénégal joue la carte de la prudence

Pas d'image

Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal a pris le contre-pied, vendredi à Dakar, de nombreux analystes qui ont fini d’élever sa formation au rang de grandissime favori de la Coupe d’Afrique des nations 2019 prévue du 21 juin au 19 juillet en Egypte au regard de la qualité de l’effectif.« Le Sénégal n’a jamais été aussi proche d’un sacre, mais nous sommes conscients que pour soulever un trophée majeur, il faut gagner des matchs. Nous avons tous envie d’aller au bout. Mais depuis 2006, nous n’avons pas atteint les demi-finales de la Can. Pourtant, nous avons eu une pléthore de joueurs doués. Le talent seul ne suffira pas », a prévenu Aliou Cissé.

Le sélectionneur national s’exprimait lors d’une conférence de presse lors de laquelle il a publié une liste de 25 joueurs sélectionnés pour la 32ème édition de la Can. L’ancien capitaine de la génération 2002 ne classe pas le Sénégal parmi les favoris de cette grand-messe du foot continental.

De l’avis du coach national, « si le Sénégal se qualifie pour le dernier carré, on pourra dire qu’il est favori. Pour le moment, ce n’est pas le cas ». Un point de vue que partage Mayacine Mar, le Directeur technique national du Sénégal (DTN).

« Notre ambition est de gagner la Can. Cependant, il ne faut pas croire que nous pouvons la remporter facilement. Il y a des pays qui l’ont gagnée à trois, quatre ou cinq reprises. Nous avons une bonne équipe qui a beaucoup progressé. Maintenant, il faut tout faire pour qu’elle ne pense qu’à jouer au football », a expliqué M. Mar.

Pour décrocher le Graal, Aliou Cissé appelle tous ses concitoyens à unir « les forces, les expertises et les cœurs ». En outre, l’ancien milieu défensif du Paris Saint-Germain (France) s’est prononcé sur la préparation de son groupe.


« On jouera un match d’entraînement avec une équipe de 4ème ou 5ème division espagnole. On n’a prévu qu’un match de préparation car, l’ossature du groupe a déjà développé des automatismes. On a donc misé sur la fraîcheur, le travail en interne plutôt que de multiplier les matchs de préparation qui ne nous apporteront que des blessures et des inquiétudes », a fait savoir le jeune technicien.

Enfin, Cissé a évoqué le poste de Sadio Mané, son maître à jouer dans son dispositif tactique. « Sadio peut évoluer à la pointe de l’attaque ou sur l’un des deux côtés. S’il nous manque un attaquant de pointe, il pourra suppléer. Dans le système que je veux mettre en place à la Can, il jouera à son poste de prédilection, c’est-à-dire sur le flanc gauche », a-t-il renseigné.

Le Sénégal débute son regroupement le 4 juin à Saly (environ 80 km de Dakar). Le président de la République Macky Sall remettra le drapeau national aux Lions le 7 juin avant qu’ils ne rejoignent leur camp de préparation à Alicante (Espagne).

Le Sénégal croisera ensuite le Nigeria en match amical le 16 juin à Ismaïlia (Egypte). Les Lions, logés dans la poule C en compagnie de la Tanzanie, de l’Algérie et du Kenya, arriveront le 17 juin au Caire (Egypte).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut