International › AFP

CAN-2019: mi-temps musclée pour la Côte d’Ivoire, Aurier se blesse à une main

Le capitaine de la Côte d’Ivoire Serge Aurier est réapparu après le match avec une attelle sur sa main droite, le stigmate d’une mi-temps agitée dans le vestiaire, mais qui a « fait du bien », lors du 8e de finale de la CAN que les Eléphants ont gagné face au Mali (1-0), lundi à Suez.

« On s’est échauffés un petit peu, car dans le jeu, on n’était pas bons. J’ai tapé sur la table et voilà », a déclaré le défenseur qui n’a pas joué en raison d’une cheville douloureuse.

« A la maison, quand ça ne va pas, les parents nous crient dessus. C’est la même chose. On se devait de ne pas avoir de regrets, parce qu’on savait qu’il y avait la place. Il manquait juste quelques réglages, c’est ce qu’on s’est dit. On s’est dit les vérités, parfois ça fait du bien. Ce groupe-là en a besoin », a poursuivi le joueur de Tottenham.

La Côte d’Ivoire a beaucoup subi face à la talentueuse équipe du Mali, qui a eu plusieurs occasions pour prendre l’avantage durant la première période. Elle s’est montrée patiente pour marquer sur une de ses rares opportunités, par Wilfried Zaha (76).


« On est tombés face à une valeureuse équipe mais on aurait pu largement mieux faire. Il faut qu’on prenne plus de risques. Il faut accepter de subir mais il ne faut pas refuser le jeu. Il y avait des petits règlements à faire dans le vestiaire », a expliqué Aurier.

« On a su réagir. On est sur le bon chemin. Parfois, il faut aussi se dire les choses. C’est ça, un groupe aussi, quand on gagne tout est beau, mais quand on ne gagne pas, il faut être tous ensemble, et ce soir on l’a été. A la mi-temps, chacun a dit ce qu’il avait à dire et on est revenus avec des meilleurs arguments », a-t-il continué.

Aurier, qui s’est blessé lors du deuxième match de poule perdu face au Maroc (1-0), espère être rétabli pour le choc face à l’Algérie, jeudi en quarts. « Je pense être rétabli. Aujourd’hui (jeudi), c’était encore juste », a-t-il déclaré.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut