International › APA

Célébration à Abidjan de la 4è édition de la Journée africaine de l’alimentation scolaire

Pas d'image

La quatrième édition de la Journée africaine de l’alimentation scolaire (JAAS) un événement annuel qui promeut la lutte contre la faim en milieu scolaire en Afrique, a été officiellement célébrée, vendredi à Abidjan, lors d’une cérémonie présidée par le Vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Plusieurs ministres africains (Tchad, Niger, Burkina Faso, Libéria…) du secteur de l’éducation ont pris part à la célébration officielle de cette quatrième édition autour du thème, «Investir dans l’alimentation scolaire endogène pour éradiquer la faim, soutenir l’éducation inclusive pour tous, y compris les réfugiés et les personnes déplacées en Afrique ».

« Cette journée permet de faire la promotion de la lutte contre la faim en général avec un accent particulier sur la lutte contre la faim en milieu scolaire», a expliqué dans une adresse, le Vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, relevant les  «conséquences néfastes » de la faim sur la capacité d’apprentissage des enfants.

Selon lui, cette journée est une opportunité de réfléchir sur la problématique de la nutrition de nos enfants particulièrement en milieu scolaire.  Se référant à une étude du Programme alimentaire mondial (PAM), M. Duncan a relevé que le nombre d’affamés dans le monde est passé de 8 millions à 140 millions.

 « Ce sont 16 millions d’enfants dans le monde  qui bénéficient de l’alimentation scolaire », a-t-il ajouté. Poursuivant, M. Duncan a réaffirmé l’engagement du gouvernement ivoirien à lutter contre la faim en milieu scolaire, révélant que le budget alloué aux cantines scolaires en Côte d’Ivoire ces six dernières années est de 16,2 milliards FCFA.

Avant lui, la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara, a affirmé que « cette journée est la preuve que l’Afrique a les ressources et la volonté pour agir par elle-même et pour elle-même». Poursuivant Mme Camara a assuré que l’école est la « prunelle» des yeux de l’exécutif ivoirien.


« Cette présente journée de l’alimentation scolaire vient à son heure pour mutualiser nos efforts et nos actions», a-t-elle indiqué soulignant que les 5 688 cantines scolaires dénombrées en Côte d’Ivoire en 2018, distribuent chaque jour des «repas chauds» à plus d’un million de rationnaires.

«Nous avons bien intégré la nécessité d’une prise en compte endogène de nos systèmes d’alimentation scolaire. Le droit à l’éducation des enfants doit être respecté et protégé. Notre système d’alimentation scolaire est dédié à cette mission. L’école doit assurer l’égalité des chances en étant le levier de l’équité républicaine», a conclu Mme Camara.

La Journée africaine de l’alimentation scolaire est célébrée le 1er mars de chaque année par  les pays africains depuis 2016. Avant la Côte d’Ivoire, la troisième édition de cette journée s’est tenue l’an dernier à Harare au Zimbabwe. La cinquième édition est prévue en mars 2020 au Tchad.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut