International › APA

Centrafrique : démission du Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji

Le Premier ministre centrafricain, Simplice Mathieu Sarandji a remis, vendredi après-midi, sa démission au président de la République, Faustin Archange Touadera, ouvrant ainsi la voie à la mise en place d’un nouveau gouvernement inclusif comme l’exige l’Accord de paix et de réconciliation nationale de Khartoum signé publiquement à Bangui le 6 février dernier.Cette démission du Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji était souhaitée depuis la signature de cet accord de paix à tel point que certaines personnes pensaient qu’il retardait la mise en application dudit accord pour ne l’avoir pas fait aussitôt après sa signature.

Simplice Mathieu Sarandji, directeur de compagne du président de la République, Faustin Archange Touadera, a été nommé dès la prestation de serment du Chef de l’Etat en mars 2016 à la tête du gouvernement. Il a gardé ce poste malgré le remaniement du gouvernement en août 2017.

Beaucoup d’observateurs de la vie politique centrafricaine souhaitent qu’un autre homme puisse être nommé pour former la nouvelle équipe gouvernementale inclusive comme le préconise l’accord de paix de Khartoum.


Si le Pm Sarandji est reconduit par le Chef de l’Etat, l’application de l’accord de paix de Khartoum risque de connaitre des difficultés dans sa mise en œuvre car, il est considéré comme un cacique du régime.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut