International › AFP

« C’est un miracle »: les réactions à la condamnation du cardinal Pell

Le cardinal australien George Pell, numéro trois du Vatican, a été reconnu coupable d’agression sexuelle sur mineur, devenant ainsi le plus haut responsable de l’Eglise catholique condamné dans une affaire de pédophilie, a annoncé mardi un tribunal australien.

Voici quelques unes des premières réactions après l’annonce mardi de cette décision rendue en décembre.

– Victime de Pell –

« Comme de nombreux survivants, j’ai vécu la honte, la solitude, la dépression et le combat. Comme de nombreux survivants, il m’a fallu des années pour en comprendre l’impact sur ma propre vie. A certains moments, nous réalisons que nous avons fait confiance à quelqu’un que nous devions craindre, et que nous éprouvons de la crainte face à des gens auxquels nous devrions faire confiance. »

– Ancien enfant de choeur de Melbourne victime de Pell, dans un communiqué lu mardi par son avocat. La victime ne peut légalement être identifiée.

– Avocat de Pell –

« Le cardinal George Pell a toujours défendu son innocence et continue de le faire. Appel a été formé contre cette condamnation et il attendra le résultat de ce recours. Le cardinal faisait initialement l’objet d’accusations de nombreux plaignants. Toutes les allégations, à l’exception de celles qui font l’objet d’un appel, ont désormais été retirées, abandonnées ou supprimées. »

– Paul Galbally, avocat de George Pell

– L’Eglise catholique –

« L’annonce de la condamnation du cardinal George Pell pour des faits anciens d’agression sexuelle sur mineur a choqué de nombreuses personnes en Australie et dans le monde. Les évêques considèrent que tout le monde est égal devant la loi et nous respectons le système judiciaire australien. »


– Archevêque de Brisbane Mark Coleridge au nom de la Conférence des évêques australiens.

– Victimes et associations –

« C’est un miracle. C’est incroyable. Les catholiques ont dépensé sans compter pour ce procès. Je suis catholique, j’ai honte d’être catholique. C’est un système judiciaire merveilleux qui a rattrapé ce fou, ce monstre. C’est un pédophile. »

– Michael, victime de pédophilie et militant de la lutte contre les violences sexuelles contre les mineurs, dans des déclarations à la presse près du tribunal de Melbourne.

« J’ai des sentiments contrastés. C’est très éprouvant. Je pense à mon frère décédé qui n’a jamais obtenu justice (…) Je pense à toutes ces personnes qui n’ont jamais obtenu justice. Et d’un autre côté je suis ravi que M. Pell ait été reconnu coupable (…) Il y a là un message pour le pape: on n’est jamais trop vieux pour être arrêté pour le viol d’enfant, quel que soit le pays dont on est originaire. »

– Leonie Sheedy, de l’ONG Care Leavers Australasia Network, près du tribunal

– Partisan de Pell –

« Je pense que l’esprit du public est tellement contaminé par les méfaits de l’Eglise catholique et par les plaintes que les gens ont déposées et qui n’ont pas été instruites qu’ils se sont dits qu’il devait être coupable. »

– Peter Westmore, un ami de 20 ans de George Pell qui a assisté au procès, à l’extérieur du tribunal.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut