International › AFP

Christchurch: le Prince William en avril en Nouvelle-Zélande pour un hommage aux victimes

Le Prince William, deuxième en ligne de succession au trône au Royaume-Uni, ira en avril en Nouvelle-Zélande rendre hommage aux victimes des attentats de Christchurch, a annoncé jeudi la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern à la veille d’une cérémonie du souvenir.

Mme Ardern a précisé que le but de cette visite et de la cérémonie de vendredi serait de soutenir la communauté musulmane, sous le choc depuis qu’un suprémaciste blanc australien a tué 50 personnes le 15 mars dans deux mosquées de Christchurch.

La Première ministre prendra la parole vendredi lors de cet hommage, dont le leitmotiv sera « Nous sommes unis » (« We are one ») et qui sera retransmis à la télévision.

Mme Ardern a précisé que les représentants de 59 Nations seraient présents, parmi lesquels le Premier ministre australien Scott Morrison. Des dizaines de milliers de personnes sont également attendues.

L’attention se portera sur la communauté musulmane, avec des prises de parole de leaders musulmans. Se produira également le chanteur britannique Cat Stevens, immensément populaire dans les années 1970, et qui s’était converti à l’islam en prenant le nom de Yusuf Islam.

« C’est un événement qui a profondément touché la Nouvelle-Zélande, mais ce sont les musulmans néo-zélandais qui ont été visés par cet acte de haine », a expliqué Mme Ardern aux journalistes à Christchurch.

« Il est normal que cela soit reflété lors de la cérémonie. »


Mme Ardern a expliqué en outre que le Prince William avait « à coeur de témoigner de son soutien à la ville et à la communauté musulmane au moment où elle se relève de cette attaque ».

Le duc de Cambridge représentera à cette occasion sa grand-mère la reine Elizabeth II, qui demeure officiellement le chef de l’Etat de l’ancienne colonie britannique de Nouvelle-Zélande.

« La visite est un autre exemple du fait que la Nation se tiendra toujours au côté de ceux qui sont touchés par les attaques terroristes, et de la population de Christchurch », a ajouté Mme Ardern.

Le palais de Kensington a précisé que cette visite aurait lieu fin avril, conformément à une requête de la Première ministre néo-zélandaise. Le prince « rencontrera ceux qui ont été affectés par cette attaque », a-t-il ajouté dans son communiqué.

Mme Ardern a rappelé que le Prince William avait déjà un lien particulier avec la région côtière de Canterbury dont Christchurch est la principale ville parce qu’il s’y était rendu dans la foulée du tremblement de terre qui y avait fait 185 morts en 2011. Il y était revenu avec son épouse en 2014.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut