International › APA

Cinquante personnalités nigérianes interdites de voyage

Une cinquante d’éminentes personnalités nigérianes font l’objet d’une interdiction de voyage de la part du gouvernement fédéral, qui intensifie les enquêtes sur la corruption généralisée.Cette interdiction fait suite à la mise en œuvre du décret exécutif n°6 signé par le président Muhammadu Buhari.

Les personnalités concernées sont inscrites sur la liste de surveillance et ne pourront donc pas quitter le pays tant que leur cas n’aura pas été jugé.

Le 5 juillet 2018, le président Buhari avait signé le décret exécutif (6) qui empêche à tout fonctionnaire du gouvernement de se livrer à des pratiques de corruption.

L’ordonnance visait à empêcher les propriétaires des actifs (dont les noms n’ont pas été divulgués) faisant l’objet d’une enquête d’effectuer d’autres transactions sur ces actifs.


La Haute Cour fédérale d’Abuja a donc confirmé la constitutionnalité de l’ordonnance, autorisant la saisie provisoire des biens liés aux enquêtes, aux procès pénaux en cours et aux autres infractions connexes.

L’Assistant spécial principal du président pour les médias et la publicité, Garba Shehu a déclaré : « Nous avons vu un certain nombre de noms circuler. Nous n’avons pas publié de liste. Nous n’allons pas publier de liste parce que, encore une fois, si nous le faisons, beaucoup de critiques suivront. Des procès par les médias et toutes sortes de choses ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut