International › APA

Contentieux électoral et nécrologie se côtoient la Une des journaux ivoiriens

La dernière vague des décisions de la chambre administrative de la Cour suprême sur le contentieux né des récentes élections locales du 13 octobre ainsi que la veillée en la mémoire de l’ancien vice-président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), feu Abou Drahamane Sangaré font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.«Les derniers résultats du contentieux connus», hier, barre en Une L’Inter qui croit ensuite connaître la date qui «circule pour la reprise des élections» dans 2 régions et 6 communes. Municipales et régionales : «reprise des élections à Grand-Bassam, Bingerville, Rubino et Boko», précise le journal gouvernemental Fraternité Matin à côté de L’Intelligent d’Abidjan qui parle de «8 résultats sur 232 annulés». 

Ce qui sonne selon ce journal comme « un satisfecit à la CEI (Commission électorale indépendante) sur tout le reste et unanimité en faveur des décisions de la Cour suprême ».                                                                                  

Contentieux électoral/ La Cour suprême tranche tout en décidant de la reprise des élections dans les régions du Guemon et du Lôh-Djiboua ainsi que dans les communes de Port Bouet, Rubino, Grand-Bassam, Bingerville, Boko et Lakota, résume Le Rassemblement, pour qui, du sang a coulé et des dégâts ont été perpétrés « pour rien » au vu de ce maigre résultat.                                                           

«Bédié fait plier le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix) » à Grand-Bassam, commente pour sa part Soir Info avant de s’intéresser à «l’ambiance qui a prévalu dans la ville balnéaire » après la décision de la Cour suprême.


La veillée en mémoire d’Abou Drahamane Sangaré n’est pas restée lettre morte dans les colonnes de la presse ivoirienne. 

A ce propos, Le Quotidien d’Abidjan note que des milliers d’Ivoiriens ont pleuré « le jumeau » de Gbagbo à la place Ficgayo.

 Veillée du gardien du temple à Yopougon-Ficgayo : «l’hommage historique des ivoiriens à Sangaré», affiche à son tour Le Temps, quand LG Infos se propulse dans le futur proche et parle de « la dernière marche » de Sangaré, ce matin, vers sa dernière demeure au cimetière de Williamsville. 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut