International › APA

Côte d’Ivoire: 89 000 candidats composent pour le recrutement de 10 300 enseignants contractuels

Pas d'image

Environ 89 000 candidats ont commencé, samedi, la composition des épreuves écrites pour le recrutement de 10 300 enseignants contractuels, a appris APA à Abobo où le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a procédé au lancement de cette composition au lycée moderne de cette commune située dans le Nord d’Abidjan.Faisant le point à la presse après avoir visité trois salles de composition du lycée moderne d’Abobo, le Premier ministre  Amadou Gon Coulibaly a déclaré avoir noté un «engouement fort parce que nous avons environ 73 000 candidats pour ce qui concerne le primaire pour 5300 postes, nous avons environ 16 000 candidats pour les 5000 postes du secondaire ».

Le concours de recrutement des enseignants contractuels adjoints du préscolaire et du primaire enregistre avec précision sur l’ensemble du territoire national « 72 643 candidats répartis dans 150 centres de composition dans 10 régions» pour «5300 postes disponibles ».  Les résultats sont attendus le 29 mai prochain.

 « J’ai eu l’occasion de dire à ceux qui sont en train de concourir qu’ils ont pris la décision d’intégrer un métier qui est important pour la nation parce qu’il s’agit de former les jeunes ivoiriens et la formation est l’investissement le plus important dans un pays », a expliqué le Premier ministre.

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, « le gouvernement se donne les moyens en décidant de combler les déficits en enseignants qui a été évalué à 10 300 et ceci en dehors des recrutements qui se font de manière normale par des concours ».

Ces recrutements visent notamment à «combler le déficit en enseignants dans le préscolaire, le primaire et dans le secondaire» en Côte d’Ivoire avec 10 300 postes à pourvoir dont 5 300 enseignants contractuels adjoints du préscolaire et du primaire, 3000 enseignants contractuels de collège (2690 bivalents et 310 monovalents) et 2 000  enseignants contractuels de lycée.


Poursuivant, il a exprimé sa joie de voir la mise en œuvre pratique de cette étape importante du Programme social du gouvernement.  Amadou Gon Coulibaly a également précisé qu’il y aura un contrat qui va lier ces enseignants contractuels à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Il s’agira de faire de telle sorte qu’à l’intérieur de ce contrat des dispositions soient prises pour qu’ils prennent «l’engagement à venir donner des cours aux enfants », et non pas pour « faire des grèves et perturber l’école», a prévenu le chef du gouvernement ivoirien, notant que dans le secteur de l’éducation, les appels d’offres ont été lancés pour fournir 500 000 tables-bancs et réaliser 8 400 latrines dans les établissements scolaires.

«C’est après une période de deux ans que la question de leur intégration à la Fonction publique sera posée» a ajouté Amadou Gon Coulibaly, rassurant qu’à «la rentrée prochaine, la question du déficit d’enseignants sera réglée dans notre pays ».

Dans son message à la Nation du 31 décembre 2018, le Président Alassane Ouattara, a annoncé dans le cadre du Programme social du gouvernement (PS Gouv), d’engager à titre exceptionnel, 10 300 contractuels pour le préscolaire, le primaire et le secondaire.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut