International › APA

Côte d’Ivoire : des artistes assiègent les locaux du BURIDA à Cocody

Pas d'image

Des artistes regroupés au sein de trois syndicats ont assiégé, mardi, les locaux du Bureau ivoirien des droits de l’auteur (BURIDA) pour réclamer le départ de la directrice générale Irène Vieira dont ils décrient la gouvernance.Tout de blanc vêtus et conduits par Ibrahim Koné Kalilou alias Fadal Dey, artistes-musiciens, humoristes, comédiens, interprètes…venus nombreux à l’appel de leurs syndicats, ont pris d’assaut leur « maison », brandissant des pancartes hostiles à la directrice générale Irène Vieira et réclament son départ. Du Burida dont les locaux sont restés fermés durant la manifestation en présence de la police.

Pour Fadal Dey, le sit-in de ce jour vise à appliquer « l’article 37 qui stipule qu’en cas de faute grave du gestionnaire du Burida, le ministre de la culture et de la francophonie est appelé à mettre fin à ses fonctions. Nous sommes là donc pour libérer le Burida», dit-il.

 Le Collectif d’Artistes pour le Changement au Burida (CACB) de Fadal Dey, le Syndicat des Artistes Musiciens de Côte d’Ivoire (SAMCI) de Dan Log et le  Syndicat National des Artistes Interprètes et Intermittents du Spectacle de Côte d’Ivoire (SYNARIS-CI) de l’artiste comédien Nestor Eboua dit Akowé, reprochent à Mme Vieira d’avoir organisé une soirée à « 120 millions pour ne récolter que 35 millions FCFA ». C’est la goutte d’eau qui a débordé le vase.


« Nous maintiendrons cette manifestation chaque jour jusqu’à ce que Mme Vieira quitte définitivement le Burida », assurent les manifestants dont les dirigeants du collectif ont été reçus,  par la suite, en audience à la Primature, par les Conseillers Yayoro Karamoko et le Prof. Diawara Adama qui leur ont demandé d’arrêter le mouvement pour « donner une chance à la négociation ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut