International › APA

Côte d’Ivoire/football: un financement de 4,7 milliards Fcfa alloué pour la CAN 2021

L’Etat ivoirien prévoit un financement de 4,7 milliards de Fcfa pour la participation de la Côte d’Ivoire à la CAN de football 2021, au Cameroun, a annoncé lundi la directrice générale de l’Office national des sports (ONS), Mme Mariame Koné Yoda, lors d’une conférence de presse.

« Le financement global pour la CAN 2021, au Cameroun, s’élève à 4,7 milliards Fcfa », a indiqué Mme Mariame Koné Yoda, précisant que cela comprend « les primes de qualification, les primes de sélection, la préparation et la participation ». 

En outre, le financement prévoit la délégation sportive, une délégation administrative, financière et d’officiels. Il prend aussi en compte la prise en charge d’une délégation de supporters, a fait savoir la directrice générale de l’ONS.  

Elle a assuré que le financement de la CAN 2021, au Cameroun, est « un acquis, car prévu au budget 2022 de l’Office national des sports ». Une communication en Conseil est par ailleurs en cours pour adoption de cette prise en charge. 

Selon le plan de décaissement élaboré par le trésor public, le premier décaissement est prévu pour les phases de poules, le second pour les 8e de final, le troisième pour les quarts de finale et le quatrième pour les demi-finales et la finale. 

La Côte d’Ivoire a été retenue pour abriter la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2023) après celle de 1984. 

Pour le bon déroulement de cette compétition, l’Etat ivoirien s’est engagé à doter les villes hôtes d’infrastructures sportives et d’hébergements, conformément aux exigences de la CAF.  Il s’agit d’Abidjan, Bouaké, Korhogo, San-Pedro et Yamoussoukro. 

En plus des cinq stades devant accueillir les athlètes, le ministère des Sports et de l’économie sportive, a décidé de mettre aux normes internationales le Stade Olympique Alassane Ouattara, qui devrait accueillir le match d’ouverture de la compétition.


Un stade couvert, de 20.000 places est en construction à Korhogo (nord), où un hôtel 3 étoiles de 50 lits pour les sportifs est en réalisation, a relevé la directrice générale de l’ONS, soulignant que le taux global de réalisation des travaux est estimé à 77,8%.

Le stade de Bouaké, la métropole du centre ivoirien, lui, passera de 25.000 places à 40.000 places et sera réalisé sur 30 hectares. La ville abritera une cité CAN de 32 villas. Le taux global de l’ensemble des travaux a atteint 81%.

A San-Pedro, la deuxième ville portuaire ivoirienne, un stade de 20.000 places est en construction. Une cité CAN de 32 villas et quatre terrains d’entraînement sont également en réalisation. Le taux d’avancement de tous ces travaux est de 63,1%.

Dans la capitale politique, Yamoussoukro, un stade de 20.000 places est en construction ainsi que quatre terrains d’entraînement, pour un taux d’avancement réel de 95% pour l’ensemble des travaux. 

Le stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, connaît une extension et enregistre actuellement un taux d’exécution de 13,5%. Mme Mariame Koné Yoda a fait savoir que la fin des travaux est prévue pour le 31 décembre 2022.

« Nous sommes en train de mettre la pression pour que les délais des travaux soient atteints à juin-juillet 2022 », a-t-elle déclaré, avant de faire observer que le taux d’avancement de tous les travaux engagés est de 70%.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut