International › APA

Côte d’Ivoire/Hadj: départ du premier vol des pèlerins ivoiriens en Arabie Saoudite

Pas d'image

Quelque 500 candidats au Hadj et leurs encadreurs ont quitté, Abidjan, dans la nuit de lundi à mardi à destination de Médine en Arabie Saoudite, première étape de l’accomplissement des rites de ce cinquième pilier de l’Islam.Ces candidats au Hadj ont été salués  par les autorités ivoiriennes, notamment le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité qu’accompagnait le président du Conseil supérieur des imams et des affaires islamiques (COSIM), Cheick Boikary Fofana avant leur décollage à 23h 58 (heure locale et Gmt) à bord d’un appareil affrété par la compagnie nationale aérienne Air Côte d’Ivoire. 

«C’est l’aboutissement d’un travail de plusieurs entités », s’est félicité le ministre Sidiki Diakité, soulignant les efforts du gouvernement ivoirien tant pour les pèlerinages musulmans comme chrétiens.  Poursuivant, il a salué les nombreuses « innovations» introduites dans l’organisation de ce voyage en terre sainte pour le bien-être des pèlerins.

« Vous devrez être des ambassadeurs de la Côte d’Ivoire » a-t-il lancé aux candidats au Hadj qu’il a invités au « respect des règles et des instructions des encadreurs ».

« Tout s’est bien passé (…) Nous espérons que le séjour en Arabie Saoudite se déroule bien également », a renchéri le Cheick Boikary Fofana.

Cette année pour le Hadj, 9000 places ont été attribuées à la Côte d’Ivoire contre 6800 en 2018, soit une augmentation de 2200 places. La répartition de ce quota est de 6000 places pour le contingent étatique et 3000 pour les organisateurs privés forts de 23 agences de voyages agrées.


A partir de ce premier départ, des vols charters sont programmés jusqu’au 22 juillet prochain avec une cadence de un ou deux vols par jour.  En ce qui concerne les vols réguliers, il y en a six. Le premier départ est prévu pour le 21 juillet et le dernier pour le 26 juillet 2019.

 Le retour des pèlerins du contingent étatique est prévu du 18 au 28 août 2019, quand le retour des pèlerins du contingent étatique par les vols réguliers est prévu du 18 au 20 août 2019.

Pour cette édition 2019 du pèlerinage à la Mecque, le coût a été maintenu à 2 millions de FCFA comme l’an dernier.

Chaque année, des millions de personnes convergent en Arabie Saoudite pour l’accomplissement du Hadj, le cinquième pilier de l’Islam.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut