International › APA

Côte d’Ivoire : innovation et réforme du logement social

La réforme du secteur du logement social permettra à court terme le lancement d’un Programme pilote prioritaire de 7.500 logements sociaux.Cette réforme, intégrant « une meilleure structuration des crédits promoteurs et des crédits acquéreurs », devrait permettre ensuite une « montée en puissance à 25.000 logements », a dit lundi le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, lors d’une conférence de presse.

« Le premier programme de 25.000 logements, nous allons l’initier avec une urgence de 7.500 (unités) qui va commencer avec 7.000 sur Abidjan et 2.500 sur les localités de l’intérieur, (notamment) à Korhogo, Yamoussoukro, San-Pedro et Bouaké », a-t-il ajouté

Les autres localités du pays vont suivre jusqu’à atteindre 20.000 logements, a-t-il mentionné, faisant savoir que la SFI, une branche de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, « qui fait confiance à la réforme, a décidé de son côté de financer un programme de 5.000 logements ».

En outre, « l’Etat a créé une société de garantie des logements sociaux », a-t-il relevé, expliquant que celui qui travaille, et qui n’a pas une quotité cessible, peut selon ses possibilités de paiement mensuel, bénéficier d’une garantie de l’Etat auprès de la banque.  

Le Premier ministre ivoirien a souligné que « l’Etat lui donne la garantie et la banque de logements sociaux doit l’autoriser effectivement à pouvoir bénéficier de ce prêt ». Ce qui devrait permettre de faciliter l’accès aux prêts immobiliers en Côte d’Ivoire.


Avec la société de garantie des logements sociaux mise en place par l’Etat, la banque « exclusivement dédiée au financement des logements sociaux et un crédit acquéreur concédé à des concessions conditionnelles, on va avoir des logements en volume », s’est-il félicité, saluant la réforme.  

En plus, poursuivra le Premier ministre ivoirien Patrick Achi, l’Etat a lié ce programme à la promotion de l’entrepreneuriat national, tout en indiquant que « tous les logements qui seront réalisés à l’intérieur du pays, le seront exclusivement par des entreprises nationales ».  

Toutefois, les logements qui seront en hauteur, à une certaine complexité, seront réalisés par les entreprises internationales qui peuvent construire de façon massive, mais celles-ci doivent associer les compétences de PME nationales pour les outiller sur les ouvrages complexes.  


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut