International › APA

Côte d’Ivoire : «Je suis Pdci » et « je parle à qui je veux et quand je veux » (KKB)

L’ex-candidat malheureux à la présidentielle ivoirienne de 2015, Kouadio Konan Bertin « KKB » assure être du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) en ce moment ou sa formation politique est confrontée à une crise et se dit libre de s’adresser à qui il veut et quand il veut.« Je suis Pdci, je suis pour le rassemblement des Ivoiriens. Je parle avec qui je veux (et) quand je veux », a dit KKB dans un entretien téléphonique à APA, affirmant vouloir se taire sur le Parti unifié Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), la coalition présidentielle.

Le Pdci, un grand allié au Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), s’est retiré du processus de mise en place du Parti unifié Rhdp, fusionnant les formations politiques membres de la mouvance présidentielle. Il souhaite un groupement des partis politiques de la coalition au pouvoir.

Accusé de fleurter avec le Parti unifié Rhdp après avoir été vu dans des photos publiées sur les réseaux sociaux avec Adjoumani Kouassi, un cadre du Pdci, proche de la coalition présidentielle, le président de la « Jeunesse KKB (JKKB)», Fabrice Doh, a apporté lundi « un démenti » dans une vidéo.

Sur la page Facebook de KKB, Fabrice Doh a expliqué que la présence de KKB aux côtés du ministre Adjoumani Kouassi, « il y a une ou deux semaines », dans un hôtel dans l’Ouest ivoirien, « est par pure coïncidence ».

« M. Kouadio Konan Bertin, dans sa tournée dans cette région a pris ses quartiers dans cet hôtel et le ministre Adjoumani et sa délégation ont aussi pris leur quartier dans cet hôtel, et c’était juste un échange de civilité entre deux personnes qui sont membres du Pdci et des prises de vue ont été faites, pas plus», a-t-il précisé.

Selon Fabrice Doh, « la politique n’étant pas la guerre, une surface d’injures, ils ont juste échangé des civilités et chacun y est allé de son programme. KKB y était parce que sollicité par des femmes de Guiberoua (Ouest), d’où il est allé jusqu’à Prikro afin de toucher les réalités des populations ».


Dans des posts, des personnes avaient écrit que KKB, ex-président de la jeunesse du Pdci avait « trahi le Pdci et Bédié » en s’affichant avec M. Adjoumani, président exécutif du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », favorable au Parti unifié Rhdp.

Pour M. Doh, « c’était pour taire ces polémiques qui enflent depuis un certain moment. (Car) M. Kouadio Konan Bertin est fidèle à lui-même et à ses propos ».

« En ce qui concerne le Rhdp, la Côte d’Ivoire connaît sa position depuis toujours. Il avait dit que c’était une très mauvaise idée, il avait prévenu les dirigeants du Pdci qui n’ont jamais voulu écouter et aujourd’hui, c’est la triste évidence », a-t-poursuivi, annonçant que KKB « s’adressera très bientôt à la Nation ivoirienne ». 

« Je ne suis pas un homme à me renier, je suis cohérent dans ma vie. J’ai des convictions, je les défends, je reste cohérent et je veux que cela serve d’exemple », a déclaré KKB à APA, avant d’ajouter : « Je ne suis pas un homme politique haineux, je suis un homme politique ouvert ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut