International › APA

Côte d’Ivoire: le Programme de vérification de la qualité des produits importés suspendu

Le gouvernement ivoirien vient de suspendre le Programme de vérification de la qualité des produits importés en Côte d’Ivoire, a confié lundi à APA Jean-Louis Menudier, président de l’Union des grandes entreprises industrielles de Côte d’Ivoire, indiquant qu’ « il pénalisait beaucoup trop les importations ».« Le Programme de contrôle,  de vérification de qualité des  produits importés a été suspendu parce qu’il pénalisait beaucoup trop  les importations », a dit M. Menudier en marge des travaux de la 9è édition de la conférence annuelle de Ease Doing Business Initiative (EDBI) à Abidjan , expliquant qu’ à « l’approche des  fêtes de fin d’année, la douane s’est rendue compte que les demandes  formulées pour l’importation pour les mois à venir, avaient chuté de 60%  ». 

Eu égard à cette situation, « ce programme  de contrôle a été suspendu par le Premier ministre », a fait savoir le  président de l’Union des grandes entreprises industrielles de Côte  d’Ivoire, Jean-Louis Menudier, dénonçant « un manque de concertation  préalable » avant la mise en place de cette réforme. 

Selon  lui, « c’est une réforme qui dans ses fondements est bonne, puisque  c’est dans le sens de lutter contre les tricheries et les produits  dangereux pour la population mais dans sa mise en place, il aurait fallu  dès le départ impliquer d’avantage le secteur privé ». 

Toutefois,  dira-t-il, la plupart des réformes qui sont menées par l’Etat ivoirien  se font dans le « dialogue avec le secteur privé », considéré comme le  moteur de la croissance économique. Mais, ce programme n’a pas  fonctionné à cause des réalités du marché ivoirien.  


«  Qu’ on continue à dialoguer chaque fois qu’ il y a un plan de réforme  et que le dialogue s’installe dès le départ pour établir le diagnostic  préalable » nécessaire, a lancé M. Menudier (PDG d’UNIWAX) à l’endroit  des autorités ivoiriennes.  

Pour lui,  l’élaboration de la réforme devrait se faire, « toujours dans le  dialogue avec le secteur privé », lors des réflexions, de la mise en  place, pendant le suivi et l’évaluation, car «  c’est l’un des facteurs  clés de réussite d’une réforme ».  

Un Programme de vérification de conformité des marchandises importées en  Côte d’Ivoire avait été initié mi-avril 2018 par le gouvernement. Il  frappait plusieurs produits importés, entre autres, les jouets, les  matériaux de construction, les chaussures, les textiles et les produits  alimentaires.  



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut