International › APA

Côte d’Ivoire: les marchés publics de gré-à-gré estimés à 10,2% en 2018, en baisse de 7,7%

Pas d'image

Les marchés publics de gré-à-gré en Côte d’Ivoire se sont établis à 10,2% en 2018 contre 17,9% en 2017, soit une chute de 7,7%, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, lors d’un point de presse, à l’issue d’un Conseil des ministres.Les marchés publics approuvés dans le budget de l’Etat ivoirien en  2018  s’élèvent à « 1189,71 milliards Fcfa contre 915,81 milliards Fcfa  en 2017, soit une hausse de 29,9% », a précisé M. Sidi Touré, face à la  presse à la présidence.

« Les marchés publics  de gré à gré en particulier représentent 10,2% du montant des marchés  approuvés lors de l’exercice budgétaire de l’Etat en 2018 contre 17,9%  en 2017, soit une baisse de 7,7% », a-t-il dit. 

 «  En nombre, 4.835 marchés ont été approuvés en 2018 contre 4982 en 2017,  soit une baisse de 3% », a-t-il souligné, relevant que « les procédures  concurrentielles représentent 80% des marchés approuvés en 2018 contre  67,2% en 2017 ». 

Quant aux procédures non  concurrentielles, le porte-parole du gouvernement ivoirien a fait savoir  qu’ elles représentent 18% du montant des marchés approuvés en 2018  contre 30,2% l’année précédente. 


« Le délai  moyen de passation de marché public a baissé de 11 jours soit 97,3 jours  contre 108,3 jours en 2017», a-t-il poursuivi, se félicitant de ce  fléchissement substantiel qui témoigne que le système gagne en  efficacité.   

Dans la perspective d’une  réduction accrue des délais de passation des marchés, le Conseil a  instruit le ministère de tutelle à l’effet de prendre les mesures  appropriées pour accélérer le déploiement de l’applicatif relatif à la  dématérialisation des procédures de passation des marchés publics.   

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut