International › APA

Côte d’Ivoire: plus de 200 millions Fcfa à 9 porteurs de projets d’innovation

Neuf lauréats du Fonds pour la science, la technologie et l’innovation (FONSTI), soutenu par l’Etat de Côte d’Ivoire et ses partenaires, ont reçu jeudi à Abidjan des chèques d’une valeur globale de 210,25 millions Fcfa pour financer leurs projets.

Les résultats de l’appel à projet de cette première session pour l’année 2021, ont été proclamés en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Diawara Adama.

Les projets retenus sont issus des secteurs de l’agriculture, la biodiversité, la science de la terre, les ressources minières et énergétiques, la santé, le développement durable, la sécurité alimentaire du e-service.

Au cours des prochains, « le Fonsti mettra l’accent sur les financements collaboratifs  (Le co-funding) » fait récemment avec le Centre canadien de recherches pour le développement international (CRDI) et la Fondation nationale de recherche (NRF) d’Afrique du sud », a dit Dr Yaya Sangaré, le secrétaire général du FONSTI. 

« Il faut que nos chercheurs et innovateurs apprennent à faire le plus possible avec le moins possible. C’est un changement de paradigme qu’il faut opérer, car pour nos chercheurs formés dans les universités occidentales, la recherche, c’est faire plus de résultats avec plus de ressources », a-t-il ajouté. 


Le ministre Adama Diawara a assuré que l’Etat apportera sa contribution au fonctionnement du FONSTI, invitant la structure à poursuivre activement ses activités de mobilisation de ressources afin de soutenir davantage projets.

Les projets de recherche, cette année, ont été co-financés par le FONSTI et le CRDI du Canada dans le cadre de l’initiative des organismes subventionnaires de la recherche en Afrique au Sud du Sahara. 

« Le second défi est celui de la valorisation économique des résultats de recherche. Ce (qui) implique que les résultats de la recherche fondamentale ou appliquée soient transformés en services, produits ou procédés d’innovation technologique et en biens de consommation susceptibles de générer des emplois, de la richesse et de la fiscalité », a-t-il poursuivi. 

Il a remercié le gouvernement suisse pour son appui financier et technique lors de la création du PARES qui a atteint son principal objectif avec la mise en place du FONSTI, souhaitant que le PARES soit « transféré vers le FONSTI afin que la Côte d’Ivoire dispose d’un fonds unifié ». 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut