International › APA

Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020: «C’est décidé, je suis candidat pour 2020» (Soro)

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro a mis fin aux supputations sur son éventuelle candidature à la présidentielle ivoirienne de 2020 en affirmant dans une interview diffusée vendredi soir sur les antennes de la télévision internationale française France 24 que « c’est décidé je suis candidat ».« Il y a longtemps, j’ai beaucoup réfléchi à cette question qui m’a maintes fois été posée. C’est décidé je suis candidat… J’ai décidé de prendre mon destin en main. J’ai décidé de m’assumer et de faire cavalier seul», a dit M. Soro.

 « J’irai à la présidentielle avec le soutien du peuple de Côte d’Ivoire. C’est au seul peuple de Côte d’Ivoire de décider qui présidera à sa destinée.  J’espère être le Guillaume Soro de Côte d’Ivoire et être élu président en  2020», a-t-il ajouté.

Hormis sa candidature à cette élection de 2020,  plusieurs sujets  étaient au menu de cet entretien de l’ancien patron de l’hémicycle ivoirien dont son  arrestation manquée à Barcelone ( Espagne) la semaine dernière, la nouvelle Commission électorale indépendante ( CEI), ses rapports avec le président ivoirien Alassane Ouattara, l’éventuelle rencontre entre lui et l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en liberté conditionnelle à Bruxelles en Belgique, ses ennuis judiciaires…

« J’ai des craintes pour la stabilité et la paix  en Côte d’Ivoire. Tout le monde sait que cette CEI va brûler la Côte d’Ivoire », a estimé M. Soro relativement à la mise en place de la nouvelle CEI (institution chargée d’organiser les élections dans le pays).


 En ce qui concerne son arrestation manquée la semaine dernière à Barcelone, M. Soro qui a déjà déposé une plainte a indiqué que « la justice espagnole dira qui est derrière ». Quant à une éventuelle rencontre entre lui et l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, l’ancien chef du parlement ivoirien a fait  savoir qu’il « ne verrait aucun d’inconvénients » si M. Gbagbo était disposé à le recevoir.

Il a d’ailleurs révélé que « nous avons des contacts par personne interposée ». S’agissant de ses rapports avec le président Alassane Ouattara, M. Soro a fait savoir « qu’au plan politique, je pense que la rupture est consommée puisque j’ai lancé mon mouvement. Mais au plan personnel et humain je continue à garder beaucoup de  respect pour le président Ouattara ».  M. Soro a conclu en annonçant son retour en Côte d’Ivoire la semaine prochaine.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut